Vous êtes ici: Accueil // Cave // Revoyez votre service du Champagne !

Revoyez votre service du Champagne !

Bulles de Champagne ©Steven Zolneczko Voilà une étude qui, à n’en point douter, va faire bondir les puristes. Des chercheurs viennent en effet de découvrir que la manière de verser le champagne en usage aujourd’hui n’est certainement pas la bonne.

C’est en tous les cas ce qui vient de paraître dans la dernière édition du Journal of American Agricultural and Food Chemistry de la Société américaine de chimie.
Il y est clairement expliqué que servir le champagne bien frappé et en douceur dans une coupe inclinée est la meilleure façon de retenir une effervescence optimale et de préserver ses délicates saveurs.

Attention, ces scientifiques sont bel et bien français, originaires de l’Université de Reims Champagne-Ardenne et chapeautés par l’oenologue et chimiste Gérard Liger-Belair. De quoi rendre leurs travaux plus acceptables que s’ils avaient été réalisés par des personnes non champenoises et non issues du monde du vin.

Leur travail prouverait donc scientifiquement que les fines bulles sont l’essence même des grands champagnes, que la température de service idéale du Champagne se situe à 4 degrés et que la manière de verser le champagne dans la coupe avait un effet important sur sa teneur en dioxyde de carbone (CO2), et de ce fait sur ses qualités gustatives.

De précédentes études avaient déjà montré que les petites bulles qui se forment au moment où se libèrent de grandes quantités de CO2 dissous permettent aux papilles gustatives du dégustateur de mieux intégrer le goût et l’arôme du champagne.

Or, dans les manuels des bonnes manières, il est de coutume de verser le divin pétillant tout droit directement dans la flute posée sur un plateau ou sur la table. Ce qui provoque une belle effervescence… et fait perdre une bonne partie du CO2. Alors qu’en inclinant le verre, comme pour une (vulgaire?) bière, et obtenir ainsi un remplissage plus doux, on préserve jusqu’à deux fois plus de CO2.

Ajoutez à cela qu’un champagne servi bien frappé permet également de réduire les pertes de CO2, et bien les scientifiques oenologues viennent de prouver qu’il faut servir le célèbre vin à 4° dans une coupe inclinée afin de lui permettre d’offrir le maximum de sa gamme de saveurs.

A deux jours du réveillon du jour de l’an, où le Champagne devrait couler à flot, voici une information qui devrait être bien utile !

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -