Vous êtes ici: Accueil // Sortir // A ne pas manquer lors de la Fête de la Gastronomie

A ne pas manquer lors de la Fête de la Gastronomie

MIN de Rungis La première fête de la Gastronomie qui se tient en France et dans les DOM va accueillir des événements originaux qui sont de très belles occasions de découvertes et de plaisirs.

Par exemple la « Grande visite de Rungis »
 sur l’impressionnant M.I.N de Rungis (94) qui s’adresse particulièrement aux lève tôt. En effet, le Marché International de Rungis ouvre exceptionnellement ses portes le 23 septembre au grand public pour une visite VIP au coeur des pavillons marée, volaille, fruits et légumes, fromages et fleurs coupées. Rendez-vous à 4h30 place Denfert-Rochereau pour un départ en bus. Fin de la visite et retour sur Paris à 9h après un copieux petit-déjeuner rungissois!

Plus au sud, les « Gastronîmes fête de la gastronomie nîmoise » jouissent d’un cadre exceptionnel. La ville et l’Office de Tourisme de Nîmes organisent une journée consacrée au savoir-faire de nos grands chefs et à la découverte des produits du terroir.

La manifestation se déroulera sur le site prestigieux des Arènes de Nîmes. Le parvis accueillera en effet des producteurs, notamment la filière AOP, des artisans boulangers, des vignerons représentant les principales appellations de notre territoire. Dans l’amphithéâtre romain se dérouleront des ateliers de cuisine pour adultes et enfants, y compris en langue anglaise, présentés par des chefs nîmois, et des ateliers de sommellerie par des vignerons. 


Mais la fête se veut aussi solidaire et le Ceproc (Centre européen des professions culinaires) s’associera à la Fondation Abbé Pierre à travers une manifestation gastronomique sur Paris, destinée à des chômeurs en fin de droits, des mères isolées, des «sans logement», des exilés en errance…


Le temps d’un déjeuner concocté et servi par des apprenants au sein du restaurant gastronomique du Ceproc, ces personnes en situation de précarité et de détresse, prises en charge par les «boutiques solidarité» de la section pour le logement des défavorisés de la Fondation Abbé Pierre, communieront autour de mets et de saveurs inédits.


Les apprenants, leurs formateurs et l’ensemble du personnel du Ceproc se réjouissent de placer cette première «fête de la gastronomie» sous le signe de la solidarité. Par cette action, ils entendent briser les barrières sociales et montrer que la gastronomie n’est pas affaire d’élites, mais plutôt affaire de citoyenneté et de partage autour de valeurs d’humanité et de tolérance.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -