Vous êtes ici: Accueil // Cave, Epicerie // Cocktails: le come-back des saveurs d’antan

Cocktails: le come-back des saveurs d’antan

Les saveurs d'antan de Joseph CartronJoseph Cartron, distillateur liquoriste installé à Nuits-Saint-Georges et Joseph Akhavan, Barman à La Conserverie à Paris, ont choisi de revisiter les apéritifs de Bourgogne aux saveurs expressives et raffinées.

C’est ainsi que Cartron n°7, Ratafia de Bourgogne, Guignolet Kirsch de Bourgogne et Guignolet de Bourgogne reviennent sur le devant de la scène en mixologie.

«La mini gamme Apéritifs de Bourgogne Cartron revêt l’écrin de verre très contemporain Joseph Cartron en harmonie avec la marque. Elle adopte également de nouveaux codes à la fois rétros et contemporains soulignant l’originalité et l’empreinte somptueuse de ces saveurs ancestrales» explique Judith Cartron, Président de la Maison Joseph Cartron.

«L’étiquette, crayonnée spécialement pour ces apéritifs de Bourgogne, épouse le flacon. A chaque saveur, sa frise aux allures rétros. Accentuant l’identité de chaque produit, elle rappelle la délicatesse suave de l’original. Leurs tonalités chaleureuses sur le fruit révèlent l’excellence du produit. (rouge framboise pour le Cartron n°7 évoquant la composition gardée secrète de ce produit unique à base de fruits rouges, brun doré pour le Ratafia de Bourgogne élevé sous bois, et deux nuances de Rose pour les Guignolets suggérant la cerise). Dans leurs nouvelles parures, les apéritifs de Bourgogne renaissent, brillent et surprennent au cœur de cette grande tendance cocktails Vintage lancée par les plus grands barmen du monde.» précise-t-elle.

«Accords nouveaux, alliances de saveurs majestueuses souvent oubliées et de saveurs contemporaines, la nouvelle tendance révèle et fait briller aux côtés d’autres saveurs très actuelles la générosité des saveurs Vintage. Cette tendance Vintage, c’est une ouverture sur des produits différents avec lesquels travailler, que ce soit des découvertes ou redécouvertes. C’est aussi une occasion de révéler de nouvelles saveurs et de nouveaux accords tout en restant dans l’authenticité. Enfin, c’est également une manière d’insister sur le fait que notre métier et ce que nous faisons sera toujours étroitement lié aux artisans, et quel meilleur exemple que des produits comme ceux de cette gamme pour le démontrer une fois de plus… » explique Joseph Akhavan qui présentera ses créations lors du salon Cocktails Spirits 2012 le mois prochain.

A cette occasion nous allons vous proposer régulièrement des recettes pleines de ces saveurs de terroir et de savoir faire. A commencer par celle du Ratafia de Bourgogne Joseph Cartron.

Let's twist again

Par Christophe Hamieau Publié: mai 21, 2012

  • Produit: 20cl (1 Portions)
  • Préparation: 10 mins

Par Joseph Akhavan, chef Barman à La Conserverie, Paris. L'utilisation des fruits fraîchement pressés donne de la densité au cocktail. La combinaison Poire-Ratafia-Ananas fonctionne très bien pour ce twist de Daiquiri.

Ingrédients

Instructions

  1. Dans un shaker, dissoudre le sucre avec le jus de citron puis ajouter le reste des ingrédients.
  2. Shaker et filtrer dans un verre à cocktail sans glace rafraîchi.
  3. Garnir et servir.

WordPress Recipe Plugin by ReciPress

Les apéritifs de Bourgogne Joseph Cartron sont en vente chez les cavistes et en épiceries fines en bouteille de 70 cl au prix moyen conseillé de :

  • Cartron n°7 19,70 euros
  • Ratafia de Bourgogne 18,60 euros
  • Guignolet Kirsch de Bourgogne 15,20 euros
  • Guignolet de Bourgogne 14,90 euros
Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , , ,

1 commentaire to " Cocktails: le come-back des saveurs d’antan "

  1. merci pour cette recette! je le teste et l’ajoute à mon recueille!
    Manon

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -