Vous êtes ici: Accueil // Cave // Château La Favière, un Bordeaux bien supérieur

Château La Favière, un Bordeaux bien supérieur

Cuvées Château La Favière

En Gironde, à Saint-Seurin-sur-l’Isle, une propriété viticole familiale se dénommait Domaine de la Cabanne, ce jusqu’en 2010, quand Stanislav et Natalia Zingerenko tombent sous le charme du petit château « à la française » qui se trouve en son coeur.

Non seulement ils rénovent les lieux, mais se lancent dans la reprise qualitative du vignoble, celui d’un Bordeaux Supérieur qu’ils veulent travaillé comme un Grand Cru.

Aujourd’hui celui-ci se nomme Château La Favière, et c’est un très joli Bordeaux que les dégustateurs peuvent avoir dans leur verre.

Geoges Pauli, oenologue et agronome, est à la vigne avec 15 parcelles sur 67 hectares. Puis au chai pour l’assemblage, avec 60% de Merlot, le cépage Libournais, 30% de Cabernet Franc et 10% de Cabernet Sauvignon.

Côté vinification c’est la totale, en petites barriques de chêne de 500 litres, tournées six fois par jour pour une majeur parti des jus. Tout cela pour que le bois s’exprime, que le le corps, la couleurs et les arômes d’expriment comme ils le méritent.
Le reste est en cuves, thermorégulées, avec des remontages fréquents, car il faut que ce Bordeaux soit véritablement supérieur.

Puis ce sera 12 à 18 mois de vieillissement, en fonction des cuvées bien sûr, mais surtout des dégustations.

Et ces cuvées sont, de fait, fort bien réussies. La Muse de la Favière, le « petit vin » du domaine, est une de ces bouteilles que l’on sort avec plaisir pour un repas entre copains. Gourmand de fruits, il ne manque pas pour autant de caractère et ravira les papilles pour seulement 5,50 euros la bouteille.
Le 2010 a été Médaille d’Or au Concours de Bordeaux 2014, le 2011 Médaille d’Or Gilbert & Gaillard avec la note de 85/100 et nous ne pouvons qu’approuver.

Le premier vin, baptisé Château La Favière, est plus élégant, avec une belle complexité, une bouche ample, de beaux tannins et une finale digne des grands Bordeaux. Autant de caractère et de charme pour moins de 10 euros dans son millésime 2010, recommandé par Decanter (16/20), dans le Top 50 Bordeaux de Gault & Millau et dans le Guide des Bons Vins de L’Express 2014, nous avons bien entendu craqué.

Enfin, vous avez l’Intégrale, car en 100% Vinification Intégrale en barriques, proposé à 35 euros les 75cl. Après la dégustation des deux première cuvées, bien que le château nous autorise à le déguster dès maintenant dans son millésime 2011, nous allons patienter, son potentiel de garde étant estimé à une vingtaine d’années…

Vous l’aurez compris, nous avons eu un véritable coup de coeur pour cette maison du Libournais, à deux pas des appellations St. Emilion. Et pour la petite histoire, sachez que le Château La Favière se trouve depuis hier au coeur de l’intrigue de la dernière comédie de Dominique Farrugia, BIS, avec Kad Merad et Franck Dubosc.

Aussi vous pouvez commencer par vous titiller les zygomatiques sur grand écran avant de passer au papilles !

Voir le site du Château La Favière

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -