Vous êtes ici: Accueil // Cave // Des vins pour l’été, mais pas des rosés !

Des vins pour l’été, mais pas des rosés !

Sélection de vins d'été

Quand on parle de vins d’été on pense inévitablement rosé. La preuve, il y a quelques jours vous avez pu découvrir notre sélection.

Mais il n’y a pas que cela, et nous avons décidé de vous proposer quelques bouteilles pour accompagner joliment ces belles journées.

Qui dit été dit souvent le Sud. Alors descendons à Eygalières dans les Bouches du Rhône, au Domaine d’Eole.

On y propose un blanc millésimé 2014 qui est une véritable gourmandise. Ce Vin de Pays des Alpilles est un pur produit de Provence avec un joli nez qui nous plonge dans les fleurs de la garrigue avec quelques petites notes fruitées.

La bouche est tout aussi généreuse, c’est fruité, avec de la pèche blanche et des notes d’agrumes. Le tout avec une jolie minéralité, offerte par le terroir.

Frais, à l’apéro le midi, avec des crevettes et des bigorneaux servis tièdes, c’est du plaisir, bio, à 12,50 euros.

Toujours au sud, mais à l’ouest cette fois, le Griset Blanc, un Sauvignon Gris des Vignoble de Foncalieu, avec son bouchon à vis, la bouteille et sa jolie étiquette rayée cachent bien des plaisirs.

Ouvert en un tour de main, au propre comme au figuré, cet IGP Pays d’Oc est une explosion aromatique. Le nez d’agrumes, sur le pamplemousse, se prolonge en bouche avec un équilibre parfaitement trouvé entre rondeur et vivacité.



A l’apéro c’est un bonheur bien frais. Vous pouvez aussi le mettre à table avec un beau plateau de sushis (environ 6,50 euros chez les cavistes).

On remonte un peu, direction le Lot et Garonne, pour atteindre le domaine Mauro Guicheney qui surplombe le château de Duras. Ici on est en bio et Le Secret de Sainte-Frivole 2012 réalisé avec les cépages Sauvignon Blanc et Gris est un Côtes de Duras blanc plein de fraîcheur, idéal pour la saison.

Des agrumes, des fleurs blanches, voilà qui sent bon l’été ! Une fois en bouche c’est craquant, frais, avec cette petite note acidulée qui réveille les papilles.

Lui aussi fera parfaitement fondre le gras du poisson de vos sushis, ou se tiendra à merveille dans votre apéro-dinatoire au fromage ! (10 euros).

Sélection de vins d'été

On poursuit notre remontée bien vers le nord et on se pose sur les Coteaux du Vendômois. A Thoré la Rochette, là où Benoît Brazilier élève son Chenin en barriques pour faire L’Ocre Jeanne.

Un blanc au nez fruité, sur la pomme, avec un brin de boisé. La bouche est bien ronde pour ce 100% Chenin. Mais il a su garder sa fraîcheur vive et a gagné aussi quelques épices.

Pas de doute, pour environ 8 euros, vous saurez avec quoi accompagner dignement votre poisson de ce soir ou votre plateau de fromages.
 
Dans le même village, Patrice Colin fait du vin bio avec du Pineau d’Aunis planté en 1920 par son grand-père. Le Gris Bodin 2014 (certains vous diront que c’est du rosé, mais pour moi c’est du gris !) est un vin sec avec une très belle complexité aromatique.

Très vieilles vignes, vendanges en octobre, le Pineau d’Aunis s’exprime ici en puissance, avec ses notes poivrées incomparables. A servir sur un apéritif avec des accras, des tapas ou pour accompagner un repas de cuisine asiatique ou orientale. (7 euros).

Il est temps de bifurquer vers l’est, direction l’Alsace à Riquewihr qui accueille « les plus nobles crus de tout le pays » et où la famille Hugel fait du vin sans engrais, avec des vendanges manuelles.

Et même si on est en Alsace, même si c’est pour l’été, et bien on va parler vin rouge ! Le Pinot Noir 2012 de la maison est en effet plein de vivacité et de gaité. Son nez fruité et floral nous amène vers une bouche plutôt sèche en attaque, puis s’équilibrant sur les fruits rouges acidulés en finale.

De quoi se faire plaisir entre amis autour de grillades de viandes, ou de poissons au barbecue, mais aussi plus simplement autour d’une belle assiette de charcuterie. (11.70 euros départ cave).

Sélection de vins d'été

Puisqu’on est sur le rouge et des idées de barbecue, faisons une escapade outre-atlantique, aux pieds des montagnes de la Sierra Nevada en Californie, dans le vignoble de la Gallo Family.
 
Ici on y fait du Zinfandel, un rouge très gourmand, rond et velouté avec des notes de fruits noirs et de prunes confites. La finale apporte ce qu’il faut d’épices et de vanille, de celle du Bourbon, vous savez ces whiskies US à base de maïs et vieillis en fûts de chêne neufs.

Voilà un vin qu’il faut boire en été, lors de ces soirées BBQ (on américanise pour l’occasion…) avec de belles grillades de boeuf (un T-Bone ?) ou des côtes d’agneau, sans oublier la sauce fumée, celle au Jack Daniel’s par exemple (qui est un Tennessee whiskey lui.)… Les USA pour 5 euros environ, on ne va pas se priver !

Mais restons cocardiers, chauvins et revenons en France pour ce que le monde entier nous envie: le champagne.

Une jeune maison vient de proposer une nouvelle cuvée Extra-Brut dont la superbe étiquette très classe, rappelle les jardins Lenôtre.

Dans ce joli flacon un vin réalisé avec 80% de pinot noir et 20% de chardonnay, plantés en Grand Cru et issus de grandes années. Dosé à 2g son sucre ne va pas vous envahir le palais. Mais le fruit n’en est pas moins présent, sur les agrumes, avec une fraicheur droite d’Extra-Brut, parfaitement maîtrisée qui ne vous affolera pas les papilles.

Idéal pour une soirée chic, au clair de lune, avec de magnifiques huitres (c’est aphrodisiaque…) histoire de bien préparer une torride nuit d’été… (36 euros environ).

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -