Vous êtes ici: Accueil // Cave // La capsule Etain Pur, l’image de marque d’une bouteille de vin

La capsule Etain Pur, l’image de marque d’une bouteille de vin

Capsules étain pur

Profitons de l’été pour nous cultiver autour d’un sujet qui anime autant nos repas et apéros en terrasse et qui fait aussi l’actualité avec des amendements qui s’en viennent et qui repartent: le vin.

Mais cette fois nous ne parlerons pas cépage, vinification ou millésime, non nous allons parler capsule. Pas celle dentelée des bouteilles de bière, pas celle à vis, non, celle en étain, la plus belle et la plus noble, qui vient protéger le bouchon de liège de nos dives bouteilles.

Véritable objet d’artisanat celle-ci est élaborée selon un processus maitrisé par une petite poignée de fabricants français et espagnols.

Aujourd’hui l’objet est même protégé sous la marque déposée « Etain Pur ». Aussi voyons les secrets de sa fabrication et notamment les caractéristiques uniques mais souvent méconnues de la capsule étain pur.

Il y a 4 étapes clés pour arrivée au produit final : la fonderie de l’étain, le laminage, l’emboutissage et le décor.

Les producteurs de la capsule étain utilisent des lingots d´étain, provenant en majeure partie d’Amérique Latine dont le Pérou (Minsur) et la Bolivie, ce afin de garantir un travail « socialement responsable » respectant les normes des pays en question et celles en vigueur enEurope.

Ils les font fondre dans un four dédié à une température d´environ 300°C. Devenu liquide l’étain est alors coulé pour être ensuite de nouveau solidifié en une bande d’étain qui sera ensuite envoyée au poste de laminage.

Ecrasée par une lourde presse et étirée, elle se transforme peu à en une bande suffisamment fine qui pourra ainsi être transformée en capsule étain.

Notons que différentes épaisseurs sont possibles, ce en raison des besoins de chaque client et de chaque bouteille de vin. La bande d’étain est ensuite mise en bobine pour être envoyée au poste d’emboutissage.

Ici l´étain sous forme de bande passe en machine composée d´outillages « males » et « femelles ». Le disque découpé reçoit plusieurs coups et se transforme en une peu à peu en capsule d´une seule pièce de forme tronconique : « l´emboutit ».

Vient enfin le moment de la dernière étape : le décor de la capsule étain. Il se fait au pistolet (ou pistoletage) et en impression par sérigraphie.

Avec le pistolet, on peint la couleur du fond de la tête et de la jupe de la capsule. Il est possible de rajouter un relief sur la tête de la capsule (qui peut être « sec », qui signifie que le relief ne dispose pas d’une couleur additionnelle, ou « encré », où la couleur de décoration est additionnelle). La sérigraphie quant à elle sera utilisée pour décorer la jupe avec des dessins ou des écritures.

Notons que lors du processus de fabrication, 100% de des chutes d’étain seront recyclés en interne.

La capsule étain est alors une seule pièce et sans la moindre jonction. Elle va pouvoir parfaitement s’ajuster sur le col quel qu’il soit et quelle que soit la longueur de la bouteille.

L’étain est en effet une matière souple et malléable, qui ne durcit pas, évitant ainsi tout risque de coupure lors du cérémonial d’ouverture d’une bouteille de vin.

Ce matériau noble est travaillé avec un savoir-faire spécifique maitrisé par seulement 7 producteurs européens basés essentiellement en France et en Espagne.

Elle ne peut ainsi être ni copiée, ni réutilisée, garantissant ainsi son authenticité et celle des bouteilles de vins haut de gamme face à la contrefaçon.

Son élégance participe incontestablement au plaisir du cérémonial d’ouverture des belles bouteilles vins.

Certains producteurs de vins et de spiritueux choisissent la capsule étain pour se distinguer des autres capsules métalliques, plastiques et autres alternatives du marché.

En effet, au-delà de ses propriétés esthétiques (aucun pli) et multi-sensorielles (malléabilité, souplesse), la capsule Etain Pur contribue à une meilleure perception de l´image de marque d´une bouteille de vin, qu’il soit un classique ou un cru d’exception.

Hubert de Boüard, propriétaire du Château Angélus témoigne en ce sens en déclarant, « Je crois que d´une façon très explicite, la capsule en Etain Pur et les vins d´Angélus, c´est un monde identique; on est dans la même réflexion de l’excellence ».

Cette capsule habille actuellement 3% des bouteilles commercialisées sur le secteur du vin. Aujourd’hui le Comité de la Capsule Etain a mis en place une campagne de sensibilisation auprès des producteurs, des oenologues et des sommeliers et espère équiper à terme jusqu’à 8% du marché.

Le Comité prévoit également de lancer un sondage en fin d’année auprès des acteurs du vin et des spiritueux. Les résultats seront communiqués début 2016.

Pour plus d’informations voir le site de la Capsule Etain Pur.

Découvrez en images les étapes de la fabrication de la capsule Etain Pur

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -