Vous êtes ici: Accueil // Epicerie // Patrick Roger en sa grotte de SCAU

Patrick Roger en sa grotte de SCAU

Patrick Roger, sa nouvelle boutique,  son livre, son hommage à Rodin

L’homme est unique, dans son monde, celui de l’art et de la matière. Avec l’art et la manière.

Patrick Roger est chocolatier sculpteur, l’un n’allant pas sans l’autre.

Son approche gustative du chocolat ne peut en effet se faire sans que les notions à la fois de forme, de couleur et de densité n’aient leur rôle à jouer.

C’est ainsi que, pour poursuivre sa route en ses sens, l’artisan artiste vient de revoir sa boutique originelle du boulevard Saint-Germain à Paris. Il a pour cela travaillé avec SCAU Architectes, dans un éloge du noir, celui du chocolat bien sûr, mais celui qui paradoxalement permet de mettre toujours plus en lumière ses créations.

Véritable grotte, aux murs de planches de bois brut carbonisé, elle offre quelques écrins de lumière, en lignes acérées, pour faire exploser la couleur des boites et des chocolats délicieusement ronds autant que savoureux, authentiques bijoux à dévorer de passion, amers nous guidant vers le plaisir oral.

De la rue, l’immense baie vitrée se fait écran géant sur l’univers de Patrick Roger où, dans le coins gauche, une sculpture géante fait inévitablement le lien entre le chocolatier et le sculpteur. Elle le fait aussi sur son actualité au Musée Rodin dont nous fêtons cette année le 175ème anniversaire de la naissance.

En effet, à l’invitation de Catherine Chevillot, directrice du lieu qui fera sa réouverture le 12 novembre, Patrick Roger a créé une sculpture monumentale en chocolat en hommage à Rodin. Celle-ci y est exposée dès aujourd’hui et ce pendant quatre mois dans le hall d’accueil du 79 de la rue de Varenne à Paris.

Et c’est bien entendu Catherine Chevillot qui préface l’ouvrage, La Sculpture a du goût, dont les 268 pages retracent près de 15 ans de sculpture de Patrick Roger. Une plongée dans plus de 150 sculptures à travers des images signées Michel Labelle, Hughes Dubois et Laurent Dupont. Un texte de Jean-Marc Dimanche introduit le travail de sculpture de l’artiste, de son corps à corps avec la matière, en passant par les opérations de moulage, jusqu’à la fonte du bronze ou de l’aluminium.

Un ouvrage indispensable, à la couverture rognée à vif et relié avec coutures apparentes, à se procurer au prix de 69 euros dans les boutiques ou sur le site de Patrick Roger. Celui-là même qui vient également de subir un véritable lifting.

Baptisé aujourd’hui « Dans la peau de Patrick Roger », ce site nous plonge en effet au coeur de l’univers du personnage dont nous pousserons les portes de son atelier et dont nous partagerons aussi ses moments de vie. Chocolat, bronze, argent, aluminium, le voyage entre matières premières et matière premium se déroule à la vitesse de 69 secondes par minutes, histoire de prendre le temps de savourer…

Pour en savoir plus, entrez dans la peau de Patrick Roger.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -