Vous êtes ici: Accueil // Voyager // Prenez le temps de visiter et de savourer le Mâconnais

Prenez le temps de visiter et de savourer le Mâconnais

Le village de Fuissé dans le maconnais

Le Mâconnais, au sud de la Bourgogne, est un lieu de passage pour nombre de migrateurs estivaux lors de leur périple, coffre plein de maillots de bain et de crème solaire, vers la Grande Bleue.

Pourtant, situés à seulement 1h30 de Paris et 30 minutes de Lyon, le Mâconnais et ses vignobles méritent bien plus que ne serait-ce une simple nuit de repos sur la route des vacances.

 Dans un cadre de verdure où les vallées et les roches se disputent le paysage, le Mâconnais est aussi une terre d’oenotourisme labellisée Vignobles & Découvertes entre la Côte D’Or et le Beaujolais.

Vos papilles ne commencent-elles pas à danser lorsque vous entendez les noms de Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Viré-Clessé… ?

Puisque l’on vous parle de Fuissé, sachez que ce petit village de Saône-et-Loire ne compte même pas 400 âmes, mais a donné son nom à une AOC réputée de vin blanc, le Pouilly-Fuissé, réalisé à partir d’un vignoble de près de 760 hectares produisant plus de 40.000 hectolitres par an.

Blotti au fond de sa vallée, à quelques encablures à l’ouest de la gare TGV de Mâcon-Loché, au sud de la célèbre Roche de Soluté et à l’est de Chasselas s’y poser est une excellente idée. Et pour cela nous vous conseillons deux maisons d’hôtes de charme.

La Source des fées, une bâtisse du XVIème au pied des vignes, compte 5 chambres dont 2 suites, authentiques et de grand confort. 
Le salon et son piano, le jardin paysager et sa source en font plus qu’un lieu pour y passer la nuit. Sans oublier la table d’hôtes qui propose une cuisine du terroir signée d’un chef cuisinier ainsi que les vins issus des 5 hectares de vignes du propriétaire. On peut également les découvrir lors d’une dégustation dans le caveau aménagé, avec ses poutres et pierres apparentes. 
Renseignements, réservations sur le site de La Source des Fées.

La Maison du Hérisson se situe quant à elle au coeur du village. Cette ancienne forge transformée en maison d’hôtes, avec son jardin clos, vient de changer de propriétaire et a été entièrement remeublée pour proposer 4 chambres et une suite à la décoration et au confort remarquables.
Son propriétaire, le Chef Sébastien Chambru (Meilleur Ouvrier de France) et ses commis Margaux et Florent vous proposent des petits-déjeuners avec les confitures maison et vous préparent le dîner, devant vous, dans la superbe cuisine salle à manger, chaque mardi et mercredi soirs.
Mais si vous souhaitez plus gastronomique, sachez que Sébastien Chambru, en tant qu’enfant du pays, est revenu aux sources ce après avoir travaillé au Japon, chez Paul Bocuse, à la Villa Florentine chez Stéphane Gaborieau, et décroché une étoile au Moulin de Mougins, pour ouvrir son restaurant, L’Ô des Vignes, à deux pas de l’église.

Il y propose une cuisine actuelle, de saison. Simple, du côté bar à vin, sur de traditionnelles nappes à carreaux, dans une bonne ambiance bistrot. Avec une approche et une présentation gastronomique dans le restaurant, plus chic, avec une bien belle carte des vins. Sans oublier les petits plus de cet été, la guinguette décontractée pour prendre quelques verres auprès d’une parcelle de vignes et une cave à cigares avec son fumoir !
 Renseignements et réservations sur le site de la Maison du Hérisson.

Découvrir les vignobles du Mâconnais

La Bourgogne c’est bien entendu le vin. Et pour le découvrir la Cave de Lugny a eu une bien bonne idée. Vous faire visiter le vignoble en gyropode. Accompagné d’un vigneron, vous partez de la cave sur votre machine électrique, casqué, pour des sorties de 1 ou de 2 heures. Imparable pour comprendre le parcellaire, les climats, qui font tant les différences dans les vins de Bourgogne. Renseignements et réservations sur le site le l’Office de Tourisme.

Si vous êtes passionné ne manquez surtout pas pas de rendre visite à Julien Guillot, en son Clos des Vignes du Maynes à Cruzille, à deux pas de Lugny. Créé au Xe siècle par les moines bénédictins de Cluny ce vignoble, acquis par la famille Guillot après guerre, est incontestablement une des figures du Mâconnais.
Julien est la 3e génération à la tête de 7 hectares de vignes, sur un terroir exceptionnel, qui n’ont connu que le bio et sont aujourd’hui exploités en biodynamie.
Julien Guillot qui s’était destiné au théâtre n’en n’est pas moins brillant en viticulture et autre vinification. Il saura vous faire partager cette seconde passion de sa vie lors d’une visite dégustation, parfaitement réglée  et mise en scène dans sa cave ! Renseignements sur le site du Clos des Vignes du Maynes.

Autant d’activités méritent réconfort et un peu de farniente ne serait pas de trop. Pour cela sachez qu’à moins de 10km, à la sortie de Clessé, le château de Besseuil (bâtisse du XVIe labellisée Châteaux et Hôtels Collection) est un point de chute plein d’atouts. Ne serait-ce que pour un déjeuner avec la nouvelle formule Bistrot proposée par le Chef Arnaud Lannuel. Réalisée avec les produits du marché du jour, bien présentée, la cuisine de terroir vous en coutera 19 euros pour l’entrée, le plat et le dessert. Imbattable !
Si vous choisissez de séjourner dans l’établissement 4 étoiles, vous pourrez profiter de la très belle piscine avec vue sur le chateau en pierres de Bourgogne, bien à l’écart, entourées des vignes qui participent à l’appellation Viré-Clessé.
Coté couchage, l’établissement compte 6 appartements et 14 chambres à partir de 139 euros la nuit. Le Château de Besseuil propose également des activités autour de son œnothèque, des vignobles environnants et du golf en partenariat avec les parcours de Mâcon-La Salle et de La Commanderie.
Renseignements et réservations sur le site du Château de Besseuil.

Table étoilée, nuit à roucouler, ateliers cuisine

Pour le dîner la table étoilée de La Marande à Montbellet s’avère une bonne adresse. Les propriétaires Elisabeth et Philippe Michel, ce dernier étant également le Chef des lieux, ne manqueront pas de vous y accueillir chaleureusement.
Réservez un jour de beau temps et profitez de la terrasse au coeur du jardin. Vous y savourerez une cuisine où la Bourgogne se voit revisitée avec goût et une touche parfois exotique. Menu à partir de 44 euros. Plus d’informations et réservations sur le site de La Marande.

Si à la vie de château vous préférez les chambres d’hôtes et les lieux plein d’originalité, non loin de là le Moulin de Buffière ne vous prendra pas pour des pigeons. Quoi que… 
En effet Dominique et Laurent, les propriétaires, ont aménagé un pigeonnier du XVIIe siècle en une suite atypique sur 3 niveaux, parfaitement isolée des autres chambres de la maison d’hôtes. Un vrai petit nid pour des nuits douces et câlines, pour roucouler dans une ambiance authentique. Gros coup de coeur si l’on y ajoute la piscine, le barbecue à disposition, la table d’hôtes et les ateliers culinaires. Renseignements et réservations sur le site du Moulin de Buffière.

Et puisque nous parlons de cuisine, à Montbellet également, la toute nouvelle maison d’hôtes du Château de Marfontaine (qui compte 3 chambres et une suite très confortables dans un bâtiment du XIXe entièrement rénové) propose aussi une activité de cours de cuisine.
Pascal Noyon, propriétaire des lieux, fut Chef cuisinier sur la région d’Annecy et ne manquera pas de vous faire partager ses tours de mains, en atelier ou autour de la table d’hôtes.
Son épouse Véronique utilise quant à elle ses mains pour votre bien-être, ce autour de séances de Reiki dans un espace spécialement aménagé.
Renseignements et réservations sur le site du Chateau de Marfontaine.

Mâcon, ses gaufrettes, sa vie culturelle et la Roche de Solutré

Enfin nous ne pouvons évoquer le Mâconnais sans vous inviter à vous rendre à Mâcon, riche de lieux à visiter et d’une véritable vie culturelle.
Ne manquez pas de fréquenter les rives de Saône et le pont de Saint-Laurent, le Musée Lamartine, enfant chéri de la cité, la place de l’église Saint-Pierre, de revivre la passé préhistorique au Musée des Ursulines… et en ce moment de profiter des concerts, des guinguettes, des animations et autres spectacles de l’Eté Frappé.

Pour une découverte de la ville et de ses bâtiments remarquables, nous ne pouvons que vous conseiller la promenade guidée en calèche. Un parcours d’une heure au petit trot (et un galop sur 200m !) sur une une calèche à assistance électrique (le cheval, un très beau et docile Franche-Montagne, n’est jamais soumis à trop d’effort) menée avec dextérité par son cocher, le tout agrémenté des commentaires d’un accompagnateur culturel.

Et puisque nous parlons avant tout ici de gastronomie, n’oubliez surtout pas de rendre visite à Claude Poissonnet dans sa pâtisserie (54 rue Victor Hugo). Le Grand Maître de la Confrérie vous fera découvrir sa gaufrette mâconnaise. Une spécialité locale gourmande et légère qui fait l’objet d’un concours annuel et permet de vendre quantité de moules spécialement adaptés à sa confection !

Enfin avant de quitter la région, il faut faire un détour par la Roche de Solutré qui, avant d’être gravie par le président Mitterrand, fut un site majeur du paléolithique supérieur. A découvrir au coeur de son Musée Départemental de Préhistoire.

Vous en profiterez pour déjeuner à Charnay-les-Mâcon au Café de la Gare, proche de la Voie Verte et à 10 minutes de la gare TGV de Mâcon-Loché. Labellisé Table de Pays et Vignobles & Découvertes le lieu permet de déguster en terrasse, en pleine nature, une cuisine gourmande et traditionnelle en buvant de sympathiques Mâcon AOC blancs ou rouges, servis en pot ou au verre. Menus et réservations sur le site du Café de la Gare.

Pour toute information complémentaire sur les lieux cités et activités à pratiquer, rendez-vous sur le site de Visitez le Mâconnais.

Revivez en photos notre visite du Mâconnais

Note: Le bouton « FS » passe en plein écran (conseillé !).
Le bouton « I » affiche la légende.
Le bouton « SL » lance le diaporama.
Tapez sur la touche « esc » de votre clavier pour revenir à l’affichage normal.

Le Macônnais

Le Mâconnais et ses vignobles méritent bien plus que ne serait-ce une simple nuit de repos sur la route des vacances.
 La preuve en images !

[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-17.jpg]00Les vignes et le village de Fuisssé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-2.jpg]00Le jardin de la Source des Fées à Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-3.jpg]00La Source des Fées vue du jardin
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-4.jpg]10Une chambre de la Source des Fées
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-5.jpg]00Le piano du salon de la Source des Fées
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-6.jpg]00Le caveau de la Source des Fées
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-7.jpg]00La Source des Fées à Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-8.jpg]00La suite de la Maison du Hérisson
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-9.jpg]00Le salon de la Maison du Hérisson
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-10.jpg]00Dans la cour de la Maison du Hérisson
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-11.jpg]10La cuisine et salle à manger de la Maison du Hérisson
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-12.jpg]00Dans le centre de Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-13.jpg]00Les vignes et l'église de Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-14.jpg]00La guinguette de l'Ô des Vignes à Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-15.jpg]00La salle du bar à vin de l'Ô des Vignes à Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-16.jpg]00La salle du restaurant l'Ô des Vignes à Fuissé
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-18.jpg]00Une terrasse du vignoble de Lugny
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-gyropode.jpg]20En gyropode dans les vignes de Lugny
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-19.jpg]20Dans les vignes de Lugny
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-20.jpg]10La cave de Lugny
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-27.jpg]10Dans les caves du Clos des Vignes du Maynes
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-28.jpg]10Les Marcs de Bourgogne dans le chai du Clos des Vignes du Maynes
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-29.jpg]10Julien Guillot anime sa dégustation
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-21.jpg]20Le Château de Besseuil
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-22.jpg]30La piscine du Besseuil
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-23.jpg]10Le Moulin de Buffière
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-24.jpg]10L'entrée du pigeonnier du Moulin Buffière
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-25.jpg]10La salle de bain du pigennier
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-26.jpg]00Le petit nid douillet du pigeonnier
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-30.jpg]00La calèche devant l'église Saint-Pierre de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-31.jpg]00Sur la place de l'église Saint-Pierre de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-32.jpg]00Une vieille façade de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-33.jpg]00Le Vieux Saint-Vincent à Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-34.jpg]00En calèche dans les rues de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-35.jpg]00La Maison de Bois de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-36.jpg]00L'Esplanade Lamartine le long de la Saône à Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-37.jpg]10La calèche devant la Mairie de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-38.jpg]00La Mairie de Mâcon
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-39.jpg]00L'Eglise Saint Pierre
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-40.jpg]00La pâtisserie de Claude Poissonnet
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-41.jpg]00Les gaufrettes mâconnaises chez Claude Poissonnet
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-42.jpg]10Claude Poissonnet et son moule à gaufrettes mâconnaise
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-43.jpg]10L'art de rouler la gaufrette mâconnaise
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-44.jpg]10Les gaufrettes mâconnaises
[img src=http://cuisine-et-des-tendances.com/wordpress/wp-content/flagallery/le-maconnais/thumbs/thumbs_maconnais-45.jpg]10La Roche de solutré
Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -