Vous êtes ici: Accueil // Sortir // La gastronomie entre en gare avec Chefs de Gare, par SNCF Gares & Connexions

La gastronomie entre en gare avec Chefs de Gare, par SNCF Gares & Connexions

Le Chef Thierry Marx présente au public son sandwich Street Marx lors de Chefs de Gare à Paris Montparnasse

Jusqu’au 21 octobre prochain, SNCF Gares & Connexions vous invite à découvrir son opération gourmande « Chefs de Gare » dans 38 de ses gares nationales, ce sous le parrainage du Chef Thierry Marx.

Pour la 5ème année consécutive, les usagers pourront aller à la rencontre de chefs, déguster des recettes et faire un shopping gourmand en partant à la rencontre des quelques 300 artisans qui exposeront, vendront et feront déguster leurs produits.

Une tournée culinaire par étapes, avec des Chefs différents dans 8 gares françaises, la participation de 7 classes de lycées hôteliers et de 300 artisans.

A bord d’une cuisine itinérante, les Chefs vont préparer les meilleurs plats régionaux pour le plaisir de tous, mais partageront aussi astuces, recettes, anecdotes, sans oublier les dégustations

Après Thierry Marx, parrain de l’opération à Paris Montparnasse, Nicolas Pourcheresse à Lille Flandres et Nicolas Rieffel à Strasbourg avec son trio de chefs (Pauline et Marianne, les jumelles au Foodtruck et Marie Wucher, chef pâtissière) c’est au tour de Louis-Philippe Vigilant d’être aujourd’hui à Dijon

Ludovic Turac sera demain à Marseille Saint Charles, Vivien Durand samedi à Bordeaux Saint Jean, Maximilien Bridier lundi à Tours et Denny Imbroisi mardi à Paris Saint-Lazare.

Nouveauté cette année, lors des 8 dates de la tournée des chefs, chaque après-midi est consacrée à des démonstrations organisées par les écoles hôtelières locales.

Aujourd’hui c’est le Lycée Castel qui est dans la gare de sa ville de Dijon. Le CFA de la CCI du Vaucluse sera vendredi à Marseille, le Lycée Professionnel Flora Tristan (Camblanes-et-Meynac) sera samedi à Bordeaux et le Lycée Albert Bayet de Tours dans la gare de la ville.

Enfin les restaurants des gares où l’événement se déroule réalisent des menus spéciaux qui rendent hommage à la gastronomie locale. Les gourmands peuvent également profiter de « Chefs de Gare » dans les établissements de petites restaurations qui proposent des offres spéciales.

Enfin, cette édition signe également le « Retour du sandwich SNCF ». Avec son image de marque catastrophique, au point d’être devenu une expression, il est apparu évident d’agir pour changer ce ressenti du sandwich de gare.

Ainsi SNCF Gares & Connexions présente les créations originales d’enseignes partenaires, de chefs présents dans les gares et des spécial guests pour témoigner du renouveau, du dynamisme et de la variété des « sandwichs SNCF » d’aujourd’hui. Le fameux (ou peu fameux justement…) jambon-beurre sera revisité et proposé en dégustation le 21 octobre en gare de Paris Gare de Lyon.

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver ces recettes éphémères dans les établissements de gares, en voici le détail:

Street Marx, bun’s au coeur de saumon fumé, avocat et pamplemousse. Le Fournil By Thierry Marx (Paris Gare du Nord).

Sandwich Paoli, de fines tranches de coppa (fabriquée en Corse) délicatement posées sur un lit de roquette, dans un pain arrosé d’un filet d’huile d’olive. Brioche Dorée (Paris Gare de Lyon, Paris-Austerlitz, Gare de Reims, Gare de Grenoble, Gare de Bordeaux Saint-Jean)

Sandwich de Chef Parisien by Norbert Tarayre. Jambon cuisiné à l’os, emmental, noisettes concassées, cornichons, salade, beurre, huile de noisette. La Croissanterie (Paris-Austerlitz, Paris Saint-Lazare, Gare de Strasbourg, Gare de Lyon- Part-Dieu, Gare d’Amiens)

Un automne sur la Riviera, Pain Ciabatta parfumé aux olives et au romarin, chèvre frais, poivrons grillés, crème fraîche, pousses d’épinard. Eric Kayser (Gare de Lille-Flandres et Avignon TGV).

Jambon beurre revisité par Eric Frechon. Pain, élaboré par Eric Frechon avec son boulanger cuit au restaurant,beurre Bordier, jambon Prince de Paris, seul jambon à être encore réalisé à Paris intramuros par une recette datant du 17e siècle. Eric Frechon (Lazare, Gare de Paris Saint-Lazare)

Le Nissart (Nice en patois), Fougasse conçue par le boulanger Jean-Luc Poujauran, mortadelle, olives, tomates séchées, beurre d’anchois émulsionné et du ketchup de poivrons. Jacques Maximin. (Gare de Nice au Déli & Cia)

Le Paris Lyon Marseille. Baguette récompensée par le prix de la Meilleure Baguette de Paris, jambon blanc Prince de Paris, fromage cervelle de canut (Lyon) et fleur de courgette frite et tomates confites (Marseille). Michel Rostang (Paris Gare de Lyon au Montreux Jazz Café)

Le terroir Lorrain. Pain, généreux, garni de fuseau lorrain (saucisse des Vosges), cornichons, pommes vertes, fromage, moutarde de choux rouge et des noix. Michel Roth (Gare de Mulhouse au Grand Comptoir)

Sandwich Canard. Pain grainé, magret de canard fumé, mousse de foie gras, confit d’oignons, pomme granny smith, salade verte. Paul (Gare de Paris-Montparnasse, Gare de Paris Saint-Lazare, Paris Gare de Lyon, Paris Gare de l’Est, Paris Gare du Nord, Gare de Strasbourg, Gare de Nancy, Gare de Dijon, Gare de Lyon-Part-Dieu, Gare de Saint-Etienne, Gare de Nice, Gare de Montpellier Saint-Roch, Gare de Toulouse Matabiau, Gare de Bordeaux Saint-Jean, Gare du Mans, Gare de Nantes)

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -