Vous êtes ici: Accueil // Epicerie // Café Royal, le Suisse qui n’est pas si petit qu’on pourrait le croire

Café Royal, le Suisse qui n’est pas si petit qu’on pourrait le croire

Alain Hohwiller, Directeur France Café Royal

A peine 4 ans après avoir débarqué sur le marché français, la marque Café Royal détenue par Delica AG, filiale du géant suisse de la distribution Migros, a su s’imposer comme outsider à l’autre hellène du café premium en dosettes, Nespresso.

Si la marque a aussi pris comme ambassadeur une star internationale, Robbie Williams, pour se faire connaître, la stratégie est toute autre comme l’explique Alain Hohwiller, directeur France. « Notre volonté a toujours été une présence en grande distribution pour un beau produit haut de gamme. Nous souhaitions enlever ce côté club privé, partout il faut pouvoir trouver du Café Royal ».

Marché difficile où les consommateurs fonctionnent à la promo, Café Royal a du se battre pour prendre ses parts de marché en gardant ses marges et sans machines à technologie propre à offrir.

Et la stratégie a payé. Avec un chiffre d’affaires de 2 millions en 2014, 12 millions en 2015, 36 millions en 2016 et 57 millions en 2017 la croissance a bien été au rendez-vous.

Ainsi au début de l’année Café Royal s’est installé dans de nouveaux bureaux avec showroom dans le XIe arrondissement de Paris, et compte bien poursuivre son développement.

Tout d’abord au travers de la gamme. Véritable spécialiste du café, Café Royal est présent sur toute la longueur de la chaîne, du producteur à la torréfaction.

C’est d’ailleurs pour cela que la toute nouvelle gamme La Laguna, issue de partenariats économiques et environnementaux dans le nord-ouest du Honduras, va arriver ce mois-ci dans les rayons.

Notons également le développement du café en grains (100% arabica – certifié UTZ) avec une variété Mild au goût à la fois doux et équilibré, une variété Espresso à la note grillée intense et l’arôme très épicé et une variété Crema aux arômes de torréfaction persistant alliés à des notes discrètes de noisette. Toutes vendues en packs de 500g.

Enfin Alain Hohwiller souhaite partir à la conquête du marché des bureaux. Pour cela il compte bien profiter de la gamme de machines à capsules Delizio, également dans le groupe Delica, à placer dans les entreprises.

Sans compter que l’offre va sans aucun doute s’élargir, le groupe étant également un des leaders suisses sur le marché du chocolat et des biscuits. Il y a fort à parier que Café Royal n’a pas fini de se faire remarquer..

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

1 commentaire to " Café Royal, le Suisse qui n’est pas si petit qu’on pourrait le croire "

  1. […] La marque suisse Café Royal a réussi trouver sa place sur la marché français du café en capsules en seulement 4 ans et sans proposer des machines ! Merci à Sylvie pour cette info très intéressante. En savoir plus. […]

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -