Vous êtes ici: Accueil // Sortir // Accueillez avec ferveur le Refugee Food Festival 2018

Accueillez avec ferveur le Refugee Food Festival 2018

Refugee Food Festival 2018

A l’heure où certains pays européens font preuve de comportements pour le moins peu accueillant, pour la 3ème année consécutive, des restaurants parisiens vont à l’inverse confier leurs cuisines à des chefs réfugiés.

C’est en effet pour se caler sur la journée mondiale du réfugié (20 juin) , que le Refugee Food Festival fait son retour à Paris du 16 au 24 juin prochain.

Ainsi que dans 13 autres villes du monde que sont Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, Strasbourg, Bruxelles, Madrid, Athènes, Amsterdam, Bologne, San Francisco, New York et Cape Town.

Ainsi la carte de ces établissements va prendre des notes « exotiques » pour faire savourer cuisines et cultures d’autres contrées.

Ces repas « carte blanche », ou réalisés à quatre mains ont aussi pour objectif de faire évoluer le regard sur les personnes réfugiées, jusqu’à qu’à mobiliser les esprits citoyens autour de la table. Magnifique lieu de rencontres et d’échanges s’il en est.

Les Chefs réfugiés, originaires de Tchétchénie, d’Ukraine, de Syrie, du Tchad, de Géorgie, d’Inde, du Sri Lanka et de Mauritanie, rêvent bien sûr de partager ces moments gourmands avec un grand nombre de Francais.

Tallafe revisitera des spécialités tchadiennes aux Pères Populaires, Fariza Faridova ouvrira le festival avec des plats tchéchènes aux Grands Voisins, Magda Gegenava proposera un accord mets et vins géorgiens chez l’Ami Jean, tandis que le Refettorio Paris ouvrira, pour la première fois, ses portes au grand public avec une cuisine d’inspiration syrienne par le chef Mohammad Elkhaldy.

Cette année, le Refugee Food Festival mettra également à l’honneur des saveurs venues du Sri Lanka, d’Inde et d’Ukraine.

Au delà du partage qu’induit naturellement la cuisine l’événement put aussi être un tremplin professionnel pour les cuisiniers réfugiés participants.

« Le Refugee Food Festival nous a fait réaliser que l’on pouvait se reconstruire ici en France, et reconstruire tout ce que nous avons perdu. Je sais que ce projet peut aider des centaines de réfugiés en Europe à retrouver espoir » rapportent à ce sujet, Nabil et Sousana, cuisiniers réfugiés syriens, qui grâce à leur participation l’année dernière, ouvrent leur restaurant, Narenj, à Orléans.

Le Refugee Food Festival est organisé par des citoyens qui se portent volontaires pour développer le projet dans leur ville, avec le soutien de l’association Food Sweet Food (fondatrice du projet et également à l’origine de La Résidence du Refugee Food Festival, premier restaurant et lieu de formation dédié aux cuisiniers réfugiés à Paris) et des bureaux locaux de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR, co-organisateur du festival).

Retrouvez le programme détaillé, les restaurants et les chefs, sur le site du Refugee Food Festival.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -