Vous êtes ici: Accueil // Sortir, Voyager // Un automne aux saveurs de l’Ain, gastronomique et culturel

Un automne aux saveurs de l’Ain, gastronomique et culturel

L'Auberge de l'Abbaye à Ambronay

Les vacances sont terminées et bien entendu vous ne pensez qu’à une seule chose, les prochaines…

Et bien sachez que nous avons de bonnes idées pour vous faire plaisir, et ce avec gourmandise.

En effet l’automne est une belle saison pour partir découvrir le département de l’Ain et ses nombreux atouts gastronomiques. En cette saison vous aurez aussi peut-être plus l’esprit à la découverte des produits de ses différents terroirs et du talent de ses chefs cuisiniers, sans oublier la possibilité de les mixer avec quelques uns des évènements locaux dont la renommée n’est plus à faire.

Ainsi vous pouvez vous aider à dénicher les meilleurs opportunités grâce à la marque “Saveurs de l’Ain“ mise en place pour favoriser les circuits courts entre producteurs du département, restaurateurs et consommateurs. Un label collectif qui fédère aujourd’hui une quinzaine d’associations ou de syndicats de producteurs, ainsi que des artisans de bouche.

C’est la Chambre d’agriculture du département qui a eu la charge d’établir un cahier des charges avec des critères de sélection de restaurateurs.

Aujourd’hui, 22 chefs, rassemblés au sein de l’Association des Cuisiniers de l’Ain, peuvent s’appuyer sur ces productions pour confectionner des “Menus Saveurs de l’Ain“.

De quoi déguster de bons plats réalisés à partir de la volaille de Bresse au Bleu de Gex en passant par le ramequin du Bugey, les poissons de la Dombes, ou encore le beurre et la crème de Bresse. Sans oublier le secteur viticole, avec les A.O.C. Vins du Bugey.

Au total, la marque “Saveurs de l’Ain“ référencie 16 filières de produits. A propos de cette marque, sachez que vous avez jusqu’au 30 septembre pour déposer votre candidature afin de participer au concours de cuisine amateur Saveurs de l’Ain en duo avec un Chef !
L’idée est de mettre en avant les produits 100 % Bresse en proposant des recettes innovantes et créatives. Voir le site des Saveurs de l’Ain.

Ambronay, son abbaye, son festival, son auberge

Revenons dans le Bugey, où vous pourrez découvrir les vins que nous vous avons déjà évoqués ici et que le Chef Ivan Lavaux et son sommelier Jérome Buss savent marier à merveille dans leur restaurant l’Auberge de l’Abbaye. Une table dont nous avons également déjà vanté les mérites et dont le décor a été totalement renouvelé et ce avec goût.

Pour profiter au maximum d’Ambronay joignez le gastronomique au culturel avec une visite de l’Abbaye bénédictine d’Ambronay, qui a donné son nom à l’auberge.

Classée Monument Historique depuis 1889 elle accueille qui plus est chaque année le Festival d’Ambronay, rendez-vous incontournable de musique baroque. La 39e édition qui se tiendra du 14 septembre au 7 octobre 2018 est inscrite dans le tryptique dédié aux Vibrations s’intéressera au Cosmos. Pour réserver (conseillé !) voir le site de l’Auberge et celui d’Ambronay

Si vous souhaitez parfaire votre culture locale, poursuivez jusqu’à Jujurieux où les Soiries Bonnet vous plongeront dans la fantastique histoire de la soie française du XIXe.

Le musée des soieries Bonnet

La maison lyonnaise Bonnet a en effet implanté une usine pensionnat à Jujurieux à partir de 1835. En 1900 pas moins de 2.000 personnes, dont plus de 600 jeunes filles travaillent dans l’usine village.

En effet, ici, au delà des ateliers se trouvaient également un internat, une chapelle, des magasins d’alimentation, une école ménagère et même le terminus du tramway…

L’usine a cessé son activité en 2001 pour devenir un musée et vous invite à retrouver l’intégralité des biens conservé in situ.

Un fonds incroyable de métiers à tisser, de dessins textiles, d’étoffes se découvrent au fur et à mesure de la visite des bâtiments d’origine, protégés aujourd’hui au titre des monuments historiques.

Musée ouvert de mai à octobre, renseignements sur le site des patrimoines de l’Ain.

Pour le gîte et le couvert dans l’Ain

Pour séjourner deux adresses de chambres d’hôtes à ne pas manquer: La Maison d’Ambronay, tenue par Nathalie Schlienger, n’est autre que l’ancienne école primaire d’Ambronay. Les salles de classe sont devenues quatre grandes chambres ayant conservé quelque esprit scolaire dans un décor réussit et un très bon confort. La maison a été récompensée du Trophée du Tourisme et du Label 4 épis Charme et Châteaux, on s’y sent logiquement fort bien. Renseignements et réservations sur le site de La Maison d’Ambronay.

A Jujurieux, le domaine de l’Orangerie est tenu quant à lui par Laurence Seguin. Cette maison de charme située à deux pas du Musée des Soierie accueille 4 chambres d’hôtes avec WC et salle de bain privatifs. Baptisées Allegro, Scherzo, Sonate, Pavane par la propriétaire ancienne journaliste et chanteuse à ses heures, elles offrent un excellent confort et une connexion WIFI.

Excellent petit déjeuner avec des produits de qualité et Bio dès que possible.

Avant de quitter l’Ain, prenez la direction du sud. A Château Gaillard vous pourrez faire une halte gourmande au restaurant la Villa « L ». Ici on savoure la cuisine de Line Ballan accompagnée des vins sélectionnés par son mari Claude.

Traditionnelle et locale avec une touche de belles inspirations la carte est à découvrir, si le temps le permet, sur une superbe terrasse. Renseignements et réservations sur le site de La Villa L.

Vous serez alors à moins d’une demi-heure de la cité médiévale de Pérouges dont nous vous avons déjà parlé ici précédemment. Laissez vous perdre dans ses étroites ruelles pavées aux maisons à pans de bois avant de rejoindre la place de la Halle ou se trouve l’arbre de la Liberté planté en 1792.

C’est aussi ici que se trouve l’Ostellerie, où vous ne manquerez pas de déguster la fameuse Galette de Pérouges. 

Une pâte briochée fine et croustillante, saupoudrée de sucre à accompagner de crème de Bresse et d’un verre de vin de Cerdon. De quoi se souvenir de toute la richesse gastronomique de l’Ain !

Plus d’informations sur le site du village de Pérouges.

Gastronomie et culture de l’Ain en images

Le cloître de Abbaye d'Ambronay

Cliquez sur la photo pour lancer le diaporama

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -