Vous êtes ici: Accueil // Epicerie // Notre sélection de chocolats de Pâques

Notre sélection de chocolats de Pâques

Les fêtes de Pâques sont le 2ème temps fort de l’année pour le chocolat après Noël. Ce avec un volume par acheteur de 1 kg, 19 euros de panier moyen et 52 % de taux de pénétration des ménages selon Kantar Worldpanel. Pour vous aider dans vos choix voici notre sélection totalement subjective bien sûr !

A La Maison du Chocolat on a adoré partir en voyage, masqués. Ce avec trois œufs aux chocolats d’origine Brésil, Java et Ghana,  superbement décorés de marques colorés, qui invitent à une dégustation exotique.
Un chocolat noir Brésil (55%), aux saveurs de fruits jaunes  avec un praliné foisonnant d’amande, de noisette et de biscuit caramélisé. Un chocolat épicé (68%) du Ghana, aux notes chaleureuses et grillées, dévoile un praliné de caractère aux éclats de noix de pécan caramélisées. Enfin le Java, un chocolat d’Indonésie (45%) avec un praliné aux fins éclats de noix de cajou caramélisées, mi chocolat noir, mi chocolat au lait. 29 euros les 132g.

Chez Lenôtre on a aimé l’univers animalier de Michaël Cailloux. L’artiste a créé une forêt enchantée où 3 animaux malicieux se cachent  pour la « chasse aux oeufs » : la chouette, le panda et le raton laveur. 45 euros pièce.

Chez Pierre Marcolini on a craqué sur les lapins Jolis Coeurs, des ganaches et pralinés confectionnés artisanalement, qui renferment  tout le savoir-faire et les secrets de la Maison. Le Lapin Coeur 100g à 9 euros.

L’oeuf de l’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris, signé Benjamin Roy, Chef Pâtissier du célèbre établissement parisien à imaginé pour Pâques un œuf au design élégant, surprenant et gourmand. Une reproduction tout en chocolat de l’œil de bœuf situé sur la Façade de l’hôtel à l’angle de l’avenue des Champs-Elysées et de l’avenue George V. Composé de chocolat noir Sakanti Bali 68% il abrite un œuf délicatement doré et un praliné aux amandes grillées. Livré dans une boite décorée par l’illustratrice  Kanako, en édition limitée il est vendu au prix de 80 euros sur réservation par téléphone au 01 40 69 60 50.

Chez Senoble on a aimé l’Artchoco, un oeuf en chocolat feuilleté arty, parsemé de différentes couleurs soufflées aux colorants 100% naturels, réalisé dans les ateliers d’Hervé Robin , le maître chocolatier partenaire de Senoble. Chaque oeuf sera numéroté, en chocolat noir ou chocolat au lait Pure Origine Haut Ghana Oriental, agrémentés d’inclusion d’amandes Tuono (pour le chocolat noir) et de noisettes Tonda (pour le chocolat au lait) entièrement caramélisées. Grand Format 60 euros et Standard 35 euros.

De l’art aussi chez Cluizel avec cette création au socle en praliné où trône une arche chocolatée dont les colonnes sont fabriquées à partir de chocolat Noir 72%, Lait 45% et Ivoire. Celle-ci tourne sur elle-même et révèle un oeuf caché.  Disponible en exclusivité dans toutes les “Petite Manufacture” et Comptoirs en version Mini (160 g) pour 25,00 euros.

On poursuit sur la tendance avec la création de Michalak un poisson rouge, véritable clin d’oeil à ceux du Maître Japonais de l’estampe Hokusai mondialement connu pour sa vague. Ici c’est un support en chocolat au lait 42% sur lequel se trouve un poisson en chocolat noir 66% plein de fritures de Pâques. 240g pour 30 euros.

En cette année anniversaire des 90 ans de l’Hôtel Prince de Galles à Paris, le Chef Pâtissier, Nicolas Paciello signe aussi une véritable une oeuvre gourmande en partenariat avec la célèbre Maison Lalique.
Inspiré de la nouvelle collection Aquatique, le Poisson Combattant du Prince de Galles se compose d’une délicate couche de chocolat au lait 43% de Madagascar ou chocolat noir 73% du Venezuela, garni d’un praliné aux amandes.
Notons que 8 créations cacheront en leur coeur un ticket d’or qui permettra aux chanceux de recevoir un petit poisson en cristal Lalique. Disponible en édition limitée jusqu’au 28 avril 2019 sur réservation auprès de laura.andaloro@theluxurycollectionhotels.com.

Julien Rives-Torrens, Chef pâtissier du Hyatt Regency Paris Etoile a fait dans la dentelle avec sa création chocolatée de Pâques aux courbes romantiques. Une gourmandise pour petits et grands disponible à la vente du 8 au 22 avril au Mayo Market, le petit frère du restaurant de l’hôtel : le Mayo. Cet Œuf en chocolat noir Extra-Bitter Guayaquil (écoresponsable) à la ligne élégante et gourmande, est orné de bonbons papillotes fruités et complété d’un sceau appliqué en dernière étape de fabrication. Le tout est délicatement déposé sur un socle comestible en chocolat Gianduja.

Nous avons bien entendu craqué pour la Poule de Famille et ses quatre poussins à croquer de La Mère de Famille. La Poule est au chocolat au lait « signature » 36% ou chocolat noir « signature » 68%. Quant aux poussins, ils sont au chocolat ivoire. Les crêtes, becs et pattes sont en pâtes d’amandes. 800 grammes à 78 euros. Notons que La Mère de Famille donne rendez-vous au Pavillon Puebla, Parc des Buttes-Chaumont (Avenue Darcel 75019 Paris), le mercredi 17 avril de 15h30 à 17h30  pour une chasse aux oeufs gratuite et ouverte à tous.

Poule toujours chez Jean-Paul Hévin aux Galeries Lafayette Gourmet. La « Poule en herbe » du chocolatier  est décorée d’une collerette, se prélassant dans l’herbe en attendant les « becs sucrés ». Elle est garnie de fritures noires et lait et de petits oeufs fourrés au praliné de différentes saveurs : amandes/pistaches, noisettes/noix, noisettes/gianduja. 200 g pour 47 euros.

Chez Cémoi on retrouve la gamme « Moji », qui habille en émojis les traditionnels animaux de Pâques : lapin, poule et mouton. Peints à la main, dans les ateliers alsaciens de Molsheim, les 3 moulages sont en au chocolat au lait de la gamme bénéficient de l’expertise historique de la marque en la matière ! À leurs côtés, les enfants retrouveront également les « minis Moji » emballés individuellement, au chocolat au lait fourrage lait framboise ou au chocolat au lait praliné pétillant. 3,99 euros le moulage ou le sachet de 180g.

Chez Réauté Chocolat on ne peut passer à côté du sympathique Trio de la Ferme. Composé d’un lapin coquin, un cochon tout rond et une poule qui roucoule, est une pièce originale et colorée, parfaite pour la décoration de la table de Pâques. Base chocolat noir avec éclats d’amandes. Lapin : confiserie au caramel, truffe, chocolat blanc et noir. Cochon : confiserie colorée rose, chocolat blanc, et noir. Poule : chocolat au lait céréales, confiseries colorées rouge et jaune, chocolat blanc et noir. 150 g au prix public conseillé de 11,90 euros.

Chez De Neuville les moulages fantaisie feront craquer les petits gourmands grâce à leur univers onirique… Réalisés à la main, peints à la main avec des colorants 100% naturels, au chocolat noir ou lait, garnis de fritures et de petits oeufs on trouve Julie la Licorne (150 g à14,50 euros) mais aussi Edouard le Canard (75 g  à6,80 euros) et Titi le Faon (150 g à 15,10 euros).

Pour célébrer Pâques comme il se doit, le concept store des Champs Elysées, Au 86 Champs, propose un menu « Infiniment Chocolat », signé Pierre Hermé : onctueux chocolat chaud, tendre madeleine, croustillant millefeuille, craquant macaron… Disponible du 18 au 22 avril 2019 au tarif de 29 euros.

Notons également que cette année encore, le Musée de Montmartre accueillera les enfants de 2 à 12 ans pour une grande chasse aux œufs dans les Jardins Renoir. Lorsque les cloches seront passées, les enfants pourront arpenter les différents jardins du musée à la recherche des précieux œufs de Pâques. Après avoir débusqué 5 œufs de la même couleur cachés au milieu des arbres et arbustes des Jardins Renoir, les valeureux chasseurs recevront les chocolats tant convoités ! Gratuit pour les moins de 12 ans. 12 euros par adulte. Pour plus d’informations : groupes@museedemontmartre.fr

En province,  à l’occasion des 130 ans de sa découverte par Edouard-Alfred Martel, le Gouffre de Padirac revisite la traditionnelle chasse à l’œuf et organise son 1er lâché de poules à 103 mètres sous terre… On partira à la recherche du trésor caché aux tréfonds du Gouffre et de ses galeries souterraines :  on s’amuse, déchiffre et résout des énigmes…
Les plus jeunes dénicheront et dégusteront les centaines d’œufs dissimulés sur le parcours de visite. Une fois les énigmes résolues, nos explorateurs en herbe se verront offrir de délicieux chocolats et participeront à un tirage au sort pour remporter une bien jolie poule…Une drôle de demoiselle en chocolat née de l’imagination créative de Patrick Roger, chocolatier sculpteur. Tirages au sort à 11h00, 14h00, 16h30, 18h00. Animation proposée de 9h30 à 18h00, le dimanche 21 avril 2019. Incluse dans le billet d’entrée de la visite.

La sélection de Pâques en images

Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie
Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -