Vous êtes ici: Accueil // Cave // Crémant du Jura Brut Domaine de Montbourgeau, Bouteille du WE

Crémant du Jura Brut Domaine de Montbourgeau, Bouteille du WE

Le Crémant du Jura Brut du Domaine de Montbourgeau, notre bouteille du WE

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, le WE prochain c’est la Saint-Valentin. Alors pour célébrer l’amour (ou nombre de succès et autres bonheurs) quoi de mieux que des bulles ? Pour changer du classique vin du nord-est de la France, pensons crémant, et cette fois du Jura, avec le Domaine de Montbourgeau, notre Bouteille du WE.

Si la France est mondialement réputée pour ses vins effervescents de la Vallée de la Marne, de la Montagne de Reims, de la Côte des Bar ou bien encore de la  Côte des Blancs, il en existe d’autres qui méritent de faire frémir nos papilles sous leurs bulles.

Dans le Jura par exemple, le Crémant du même nom à obtenu son AOC le 9 octobre 1995. Les cépages autorisés pour sa production sont cultivés, quant à eux, dans le Jura depuis des siècles.
Ainsi trouvons nous des traces du Poulsard dès 1620, du Trousseau à partir de 1732. Pour le Chardonnay et  le Savagnin leur présence est attestée en 1717. Enfin le Pinot Noir a quant à lui la plus ancienne mention écrite puisqu’elle date de 1385, sous le nom de « savagnin noir ».

On notera que les vendanges doivent obligatoirement s’effectuer à la main, les raisins doivent être transportés en caisses percées, et connaissent ensuite un pressurage très doux et progressif par grappes entières. 

Pour ce qui est de l’élaboration du vin, pas de surprise, c’est la méthode dite traditionnelle (on n’a plus le droit d’utiliser l’autre terme qui valide le même procédé de celui dont on doit taire le nom sauf à parler de lui…).
A savoir une seconde fermentation en bouteilles, qui existe dans le Jura depuis le XVIIème siècle, avec la fameuse prise de mousse.
Une durée d’élevage « sur lie » longue (12 mois minimum à compter de la date de tirage), lors de la seconde fermentation en bouteille, favorise le développement d’arômes ainsi que les spécificités du vin dues à son origine.

Pour notre Crémant du Jura Brut du Domaine de Montbourgeau, situé à L’Etoile, il a été élaboré à base de 100% de Chardonnay, comme les plus grands effervescents de France. Issu de vignes jeunes adaptées à la production de crémant, le vin va être stocké en bouteilles sur lattes pendant 12 à 18 mois avant son dégorgement. 

Résultat, au nez il offre de jolies notes de pomme, de poire, quelques notes de d’abricot et de pomme verte ainsi qu’une touche briochée. En bouche c’est un bel équilibre entre la gourmandise fruitée et la vivacité. 

On notera à ce propos une belle effervescence, que certains trouverons peut-être un peu trop présente. Mais quoi de mieux pour éveiller les sens et faire pétiller la vie un 14 février ?…

Des bulles pour l’apéritif, autour de 20 euros. 

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -