Vous êtes ici: Accueil // Cave // Wakaze, le saké 100% français

Wakaze, le saké 100% français

Le saké est une spécialité japonaise encore peu connue en France. Pourtant cette boisson fermentée à partir de riz poli est d’un réel intérêt gastronomique. A tel point qu’aujourd’hui la start-up Wakaze s’est lancée dans sa production 100% française.

Tout d’abord une petite mise au point nécessaire pour certains, le saké est trop souvent confondu avec le mei kwei lu chew, ce digestif titrant aux alentours de 40% Alc. Vol. à base de sorgho et d’eau de rose, proposé dans les restaurants chinois dans des petits verres aux fonds coquins…

Non, le saké est le fruit d’un savant brassage d’eau et de riz ne dépassant pas le degré d’alcool d’un vin et se consomme comme ce dernier, en accompagnement de mets.

Pour ce qui est de la maison Wakaze, elle propose des sakés aux arômes riches et persistants avec un degré d’alcool autour des 13- 14° et à des prix plus abordables que les grandes maisons japonaises.

Elle a très rapidement été reconnue en Europe pour la qualité de ses sakés. Médaillée d’or à l’International Wine Challenge (Catégorie Saké) et médaille de platine 2020 (plus haute distinction) au Kura Master (premier concours de saké japonais en France). « Un bon saké doit nous procurer une émotion et nous surprenne à la fois », précise Takuma Inagawa.

C’est à Fresnes en région parisienne que la brasserie est implantée. Le saké est vieilli en fût de bourgogne comme le vin. Tous les ingrédients sont français : le riz camarguais, l’eau minérale très riche en minéraux, la levure de vin, les fruits. L’objectif ? Créer des sakés innovants tout en gardant le savoir-faire millénaire lié à la tradition.

Trois références ont déjà vues le jour : Pure Whale, Botanical Dog et Barrel dragon ont une palette de saveurs inédites et la quatrième fraîchement lancée l’Umeshu. Le précieux nectar se consomme tout au long du repas, de l’apéritif au dessert et peut être servi à des températures différentes. Très apprécié en cocktail avec des glaçons, avec un beau plateau de fruits de mer, des poissons ou un fromage de chèvre.

Après avoir connu le succès grâce à sa gamme de sakés 100% made in France, la start-up japonaise Wakaze revient sur le devant de la scène avec le lancement du premier Umeshu (alcool de prune japonais) 100% français, toujours au riz Japonica de Camargue et à la prune Golden Japan cultivée à Moissac dans le Tarn et Garonne.

Wakaze a également lancé sa gamme The Lab, des Sakés créatifs que nous avons pu déguster dont un très subtilement aromatisé d’une touche de yuzu, un nouveau Nigori à la lie de saké amplifiant les notes de la céréale et enfin un sympathique Barrel qui associe encore plus le saké à la France par un finish délicat en fût de Cognac. A découvrir !

Pour cela il suffit de se rendre dur la boutique en ligne de Wakaze, mais aussi dans les 400 points de vente du caviste Nicolas avec qui la maison a signé un partenariat de distribution.

(Article complété par Christophe Hamieau)

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -