Vous êtes ici: Accueil // Epicerie, Idées, Ustensiles // De bonnes idées pour réussir sa Chandeleur !

De bonnes idées pour réussir sa Chandeleur !

De bonnes idées pour réussir sa Chandeleur !

Après l’Epiphanie et ses galettes des rois place à la Chandeleur qui arrive le mercredi 2 février, 40 jours après Noel. La Chandeleur correspondrait donc à la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Aujourd’hui, la Chandeleur est une belle occasion de se réunir en famille ou entre amis pour déguster des crêpes dans une ambiance chaleureuse.

Le terme de Chandeleur (fête des chandelles) est une ancienne fête païenne et latine, devenue au fil du temps une fête religieuse chrétienne où l’on devait se rendre à l’église avec des chandelles.

Le lien des crêpes remonterait, quant à lui au Ve siècle avec le pape Gélase 1er qui distribuait des galettes de céréales aux pèlerins venus jusqu’à Rome. La forme ronde et la couleur dorée des crêpes évoquaient le disque solaire et le retour à la lumière, au soleil et à l’allongement des jours. 

Chrétienne ou païenne, les avis divergent, maintenant c’est un jour de gourmandise par excellence !

Quoi qu’il en soit, la tradition de la Chandeleur c’est de préparer de délicieuses crêpes sucrées ou salées, chaudes ou froides, garnies ou pas, déclinables à l’infini. Qu’elles soient croustillantes, fines ou épaisses, les crêpes remportent toujours un grand succès pour le plus grand bonheur des gourmands !

Cette tradition a aussi ses superstitions… L’une d’elle consiste à tenir, faute de louis d’or, une pièce de monnaie dans la main gauche, et de faire sauter la première crêpe dans la poêle de la main droite plusieurs fois de suite. Si la crêpe retombe parfaitement dans la poêle, le bonheur et la prospérité sont assurés pendant toute l’année. On peut toujours essayer, ça devrait marcher aussi avec un simple euro… 

Une autre méthode c’est de cuire la première crêpe avec une pièce de monnaie en son centre, la plier et la placer en haut d’une armoire pendant une année. Après cette période, on récupérait la pièce pour la donner à un malheureux. Et la famille connaissait la prospérité. 

D’autres rapportent que conserver quelques crêpes dans une armoire assuraient une bonne récolte aux paysans, ne pas la fêter portait malheur, et la récolte de blé de l’année suivante serait mauvaise. Si vous êtes une jeune fille désireuse de vous marier, alors faire sauter 6 crêpes d’affilée et le mariage est assuré dans l’année. 

Petite sélection d’appareils pour réaliser de bonnes crêpes

Le mixeur à main KitchenAid réalise une pâte à crêpe parfaite grâce à ses fouets en acier inoxydable et ses 7 vitesses. Il mélange, bat et fouette avec une vitesse adaptée à chaque ingrédient. Disponible en 4 coloris (149 euros). 

La Crêpière électrique Scrapcooking permet de cuire les crêpes de manière uniforme facilité par son râteau pour étaler la pâte et à sa grande surface plane. Revêtement antiadhésif, spatule en bois et râteau fournis. 1000 W (35,99 euros chez Mathon). 

La crépière Mastrad retourne les crêpes en un tour de main. Son revêtement double couche antiadhésif est très résistant et sa composition assure une distribution régulière de la chaleur. Fonte d’aluminium, bakélite, 28 cm (49 euros). 

Le Soupoudreur à sucre Pampered Chef éparpille sur vos crêpes, sucre glace, cacao ou cannelle  Le tamis bombé permet de disperser les ingrédients de manière régulière. Acier inoxydable, couvercle inclus. Capacité 250 ml (19,90 euros) pamperedchef.fr 

Pour réaliser de bonnes crêpes, il faut une farine de qualité, ingrédient phare de la recette. La farine de blé T65 bio « Mon Fournil », peu raffinée et riche en saveurs est à privilégier (2,18 euros)

Des gourmandises pour agrémenter les crêpes

Les confiturières Muroise et compagnie et l’artisan chocolatier nantais Vincent Guerlais ont élaboré « Les Enfantillages » (pour les petits et les grands), dans un coffret trois recettes de pâte à tartiner, confectionnées avec des ingrédients de première qualité. Noisettes du Piémont et Caramel à la fleur de sel de Guérande (30 euros).

Bernachon a concocté deux déclinaisons classique et intense avec Bernachoc’. Une recette crémeuse et chocolatée, composée de 60% de noisettes du Piémont mélangées à nos 10 fèves de cacao pour un goût peu sucré mais plus fort en chocolat. Sans conservateur et sans huile de palme (à partir de 12,30 euros).

Issue d’un savoir-faire familial, la Maison Cluizel crée une nouvelle pâte à tartiner 100% naturelle, 100% savoureuse, au goût intense et gourmand. Composée de cinq ingrédients, de la poudre de cacao, du lait entier, du sucre, de la vanille Bourbon en gousse et 42 % noisettes. Un délice ! (8,95 euros le pot de 250 g). 

L’Italien Rigoni di Asiago recommande  Nocciolata Bianca, la pâte à tartiner fondante à base de 30% de noisettes, du lait et du beurre de cacao. Elle sera savoureuse sur une crêpe tout chaude ou même dégustée seule à la petite cuillère. 100 % bio, sans huile de palme et sans gluten (4,40 euros les 350 g).

La délicieuse pâte à tartine « la Chocolade » de Jean Hervé contient de la noisette (31%) provenant d’Italie, des amandes blanches, du cacao, du sucre de canne intégra,l de la vanille. Sans huile de palme. Subtile et goûteuse, peu sucrée, vous l’apprécierez sur des crêpes ou des gaufres (14,95 euros les 750 g).

La pâte à tartiner « Le Grand Casse-Noisette » de Pierre Marcolini va régaler vos papilles ! 60% de noisettes délicatement torréfiées, du sucre, du cacao, de la crème de lait, une pincée de sel et vous allez vite devenir addictif. La texture fondante conviendra aux palais gourmands de tous âges (13,50 euros les 210 g).

Entre Gianduja et petit rocher lait, la Choco Démente de la Maison du Chocolat est très gourmande et fidèle à l’esprit maison. Croquante, fondante elle nappe le palais d’un merveilleux goût de fruits secs, dans une des meilleures expressions de la noisette rehaussée d’amandes grillées. A tomber ! (15 euros les 250 g).

Recette de la fleur de crêpes de la Chocolaterie Cluizel 

Recette de la fleur de crêpes de la Chocolaterie Cluizel

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 250 g de farine
  • 1/2 l de lait
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de beurre fondu
  • Pâte à tartiner Noisettes 42% de Cluizel Paris

Réalisation: 
Mettez la farine dans un saladier avec le sel et le sucre. Faites un puits au milieu et versez-y les œufs. Mélangez doucement.
Quand le mélange devient épais, ajoutez le lait froid petit à petit. Ajoutez ensuite le beurre fondu refroidi, mélangez le tout.
Laissez reposer 30 minutes avant la cuisson.
Faites cuire les crêpes dans une poêle chaude. Versez une petite louche de pâte dans la poêle et faites un mouvement de rotation pour répartir la pâte sur toute la surface. Posez sur le feu jusqu’à ce que le tour de la crêpe se colore en roux clair. Il est temps de la retourner. Laissez cuire environ 1 minute de ce côté et la crêpe est prête.

Dressage
Créez un patron en carton d’une bande d’environ 5 cm de largeur. Découpez les bandes (Astuce : le découpage ne doit être ni trop fin ni trop épais). Avec une seule crêpe vous pouvez réaliser 4 à 5 bandes selon le diamètre.
Pliez les bandes de crêpe en forme de pétales.
A l’aide d’une poche à douille garnie de pâte à tartiner, remplissez les pétales

Quelle boisson avec les crêpes sucrées ?

Traditionnellement le cidre brut ou demi-sec, normand ou breton se marie bien avec les crêpes, mais il est possible d’associer un vin effervescent comme une Blanquette de Limoux, une clairette de Die, un Crémant, un vin Rosé pétillant ou un Champagne de caractère blanc de blanc qui allégera le gras de l’ensemble. Et si vous n’appréciez pas les bulles, un vin blanc fruité ou un Pineau des Charentes conviendront très bien

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -