Vous êtes ici: Accueil // Cave // Château de Ravignan Bas-Armagnac 1991, Bouteille du WE

Château de Ravignan Bas-Armagnac 1991, Bouteille du WE

Récompensé par de nombreuses distinctions, dont la dernière médaille d’or 2019 du Concours des eaux-de- vie du Bas-Armagnac landais pour les plus de 20 ans. Le Bas-Armagnac millésimé 1991, vieilli en fût de chêne, possède une belle palette de senteurs aromatiques et une longueur en bouche remarquable. Un millésime rare à cause du gel de 1991.

Le Bas-Armagnac millésimé 1991 provient majoritairement de cépage Ugni-blanc, complété par les cépages Folle Blanche et Baco. D’origine italienne, le cépage Ugni-blanc produit des eaux-de-vie fines et équilibrées, et est réputé pour sa résistance aux maladies et son excellent rendement. Cultivée en petites quantités, la Folle Blanche tout en élégance donne des eaux-de-vie d’une grande finesse organoleptique. Quant au cépage Baco, il est doté d’une grande robustesse capable de résister aux gelées tardives et aux orages violents d’été, et assure une certaine rondeur à l’eau-de-vie.

Un moment privilégié, la dégustation

La dégustation n’est pas réservée qu’aux esthètes ! Ce Bas-Armagnac millésimé 1991 sera une expérience inoubliable et un voyage sensoriel vous attend.

Ce flacon se savoure d’abord du regard, sa robe ambrée avec des reflets orangés invite à déguster le précieux nectar. Le verser dans un verre tulipe (quelques minutes avant la dégustation) ce qui permet de mieux concentrer les parfums, et humer délicatement ses saveurs subtiles de chocolat, arôme de cannelle, violette et poivre. Certains préféreront chauffer le verre en l’entourant de leurs mains et en faisant doucement tourner l’eau de vie pour libérer ses arômes et d’autres pas.
En bouche, l’attaque est franche, avec quelques notes de réglisse et d’agrumes confits sur une finale soutenue. Par petites gorgées le bouquet des arômes explose, on ressent toute la complexité de l’eau-de-vie et une harmonie règne sur le palais. Prenez votre temps, en déguster peu à la fois pour mieux le savourer et les parfums apparaissent successivement.

Médaille d'or 2019 du Concours des eaux-de- vie du Bas-Armagnac landais pour les plus de 20 ans.

Apprécié le plus souvent pur comme digestif, il prolongera le plaisir d’un moment convivial (près d’une cheminée avec un bon cigare…). Mais, il peut s’accompagner pendant le repas d’une escalope de foie gras de canard, coppa, roquefort, chèvre chaud, desserts au chocolat, croustade de pommes, cannelé.

La conservation ?  Une fois dans son flacon l’Armagnac ne vieillit plus et gardera les caractéristiques de sa date d’embouteillage. Disposer la bouteille debout pour éviter que l’alcool n’atteigne le bouchon. La conserver à l’abri de la lumière en évitant les températures élevées. Une fois ouverte, il est conseillé de la garder pas plus de deux ans car l’oxydation, même faible, due à l’entrée d’air dans la bouteille peut en modifier le goût. Evitez de laisser le flacon ouvert, le refermer dès que vous aurez versé l’Armagnac.
Disponible en bouteille de 50 cl, 70 cl et magnum de 1,5 l. A partir de 75 euros la bouteille (41°)

Le Domaine ne commercialise que des millésimes à partir de dix à douze ans de vieillissement en fût. Le temps est un allié qui fait acquérir au millésime son bouquet unique et sa belle robe dorée.

11 générations se sont succédé perpétuant tout leur savoir-faire armagnacais et chacune ont amélioré les méthodes d’élaboration de l’Armagnac dans le plus grand respect des traditions du terroir réputé pour ses terres de sables fauves.
Aujourd’hui les vignes sont cultivées de manière raisonnée, sans enzymage, sans sulfitage, sans débourbage et sans filtration, ce qui confirme la qualité aromatique des spiritueux de Ravignan.

Situé à Perquie, dans le département des Landes, se dresse le château de Ravignan arborant l’élégance du Grand Siècle. Entouré d’un jardin à la française dessiné par l’architecte paysagiste Eugène Bühler au XIXe siècle, où trônent de magnifiques arbres, chêne-liège, érable, séquoia, cèdre du Liban, hêtre pourpre…

Château de Ravignan

Depuis 1732, la famille Ravignan perpétue la grande tradition des Bas-Armagnacs soigneusement élaborés au chai du domaine où reposent les fûts de chêne. A ne pas rater, la visite du chai baigné des senteurs de la distillation avec dégustation des excellents armagnacs millésimés et deux autres spécialités, le Floc de Gascogne et les Framboises à l’armagnac. Tout se prête à une escapade gourmande oenotouristique.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -