Vous êtes ici: Accueil // Cave // Château Terre Fauve, le Sud-Ouest autrement

Château Terre Fauve, le Sud-Ouest autrement

Au nord de Toulouse le château Terre Fauve est un vignoble de 11,5 hectares de vignes repris en 2019 par Morgane et Nicolas, de jeunes œnologues formés dans les grands crus du bordelais. Forts de leur expérience ils ont choisi de revaloriser ce domaine laissé un peu à l’abandon et produisent aujourd’hui des vins hors des sentiers battus.

Le Château Terre Fauve date de la période médiévale et l’on y vinifiait déjà en 1600. Le vignoble, quasi centenaire, compte 10,5 hectares de variétés de vignes noires de 50 à 80 ans dont les négrette les plus vieilles de France (plantées en 1977 et 1944), de la syrah, du cabernet franc et cabernet sauvignon. A cela s’ajoute 1 hectare de variétés blanches de vignes centenaires: sémillon blanc, sauvignon blanc et grenache blanc (les derniers du sud-ouest), tous plantés en 1944.

En 2020, les jeunes vignerons se sont lancés dans une démarche de revalorisation du domaine : transition en agriculture biologique, protection de la biodiversité, restauration des bâtiments, et création de nouvelles cuvées originales et atypiques mais aussi de vins de garde, en AOP Fronton ou en Vin de France, en profitant de leurs vieilles vignes et du terroirs.

Celles-ci sont toujours habillées d’un fauve dont la représentation se fait selon trois influences : française, africaine et asiatique. Les designs sont réalisés par de jeunes artistes internationaux tels Jimmy Gonzalez, Louise Colin ou encore Sophie Pancrassin pour les dessins ; Sayoko Matsumoto pour les aquarelles ; Stéphanie Cestaret ou Amar Guillen pour les photographies.

Nous avons eu l’occasion de les rencontrer à Paris à l’automne dernier pour échanger autour de certaines de leurs cuvées dont nous avons particulièrement apprécié les suivantes. 

Amaitora- L’automne fauve – Blanc 2020 est un vin blanc effervescent classé Vin de France. Ce 100 % Négrette vinifiée en blanc de noir a connu une vinification en amphores de grès. Il se distingue par ses notes florales intenses (rose, litchi) ainsi qu’une petite amertume en finale. 

L’été fauve. Syrah de sables rouges- 2020. Un vin rouge 100% Syrah, sans sulfites, passé en barriques de chêne français après une première maturation en cuves. De la puissance, avec des notes de fruits noirs, les épices poivrées du cépages et une touche de fraîcheur mentholée. 

Plantation 1944 – Mémoires fauves – Au vent mauvais qui m’emporte – 2020. Un  rouge 100% Négrette, sans sulfites, des vignes plantées en 1944 ! De la puissance là encore mais aussi beaucoup de fruits rouges et noirs, avec de la fraicheur en finale avec des notes de violette et de garrigue. 

Enfin pour finir un ovni avec Amaitora – L’automne fauve en rouge. Il s’agit d’un Vin doux en issu de 100 % Négrette, parcellaire, plantée en 1944 et vendangée en surmaturité. Si la bouche est ample, gourmande,  pleine de fruits rouges, la sucrosité reste controlée.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -