Vous êtes ici: Accueil // Cave // Collection de gins pour l’été

Collection de gins pour l’été

Collection de gins pour l'été

Le gin a toujours plus la côte en France. L’été est incontestablement la saison idéale pour se faire plaisir avec de bon cocktails, alors voici une sélection de quelques flacons.

Chez Gibson’s une nouvelle référence débarque pour l’été, le Botanical. Ce London Dry Gin se distingue du classique de la marque par des notes herbacées et épicées plus prononcées apportant plus de fraîcheur. Pour un Gin Tonic avec quelques rondelles de concombre pour jouer la carte verte. Environ 12,85 euros en grandes surfaces.

Bombay Saphire a pour sa part joué la carte du jaune, avec une nouvelle référence Bombay Citron Pressé. Réalisé à partir d’une infusion de fruits 100 % naturelle et sans sucré ajouté, on retrouve la recette originale de la marque joliment relevée de notes fruitées citronnée. Un clin d’œil au cocktail Tom Collins. Disponible en grande surface au prix de vente indicatif de 23,50 euros.

En France la Distillerie de Wambrechies a lancé son premier gin, descendant logique du genièvre du même nom proposé depuis 200 ans par la maison des Hauts de France. Distribué en GMS ainsi qu’en vente directe à la distillerie (36,90 euros) il offre un bel équilibre entre les notes épicées et les saveurs d’agrumes.

Un peu sur la même trame, le gin C’est Nous de La Spiriterie Française Château du Breuil est réalisé à base d’alcool de blé français et de 9 aromates. L’indispensable baie de genièvre bien entendu, mais aussi , la racine d’Angélique, le citron, l’orange et la coriandre. C’est rond, équilibré, pour 40,60 euros.

A Cognac, la maison Abecassis propose son Gin Bio Grands Domaines, à base de blé tendre de Camargue, qui fait lui aussi la part belle aux notes d’agrumes en finale. La bouche est suave, sur des notes élégantes de baies de genièvre. Environ 35 euros.

D’autre comme The Botanist ont plutôt misé sur les notes florales. Un gin délicat obtenu à partir d’une distillation lente de 22 plantes sauvages et locales, toutes cueillies à la main puis infusées. Ces plantes sont sublimées par 9 autres botaniques macérées. En vente chez les cavistes environ 45 euros.

Le blé noir ne sert pas uniquement à faire des crêpes. En Bretagne on en fait aussi du gin, le Malouin’s Blé Noir. Il s’agit d’un assemblage entre le Malouin’s Original (aux extraits d’algues Kombou, Varech et Spaghetti de mer) et une distillation de blé noir accompagnée d’une pointe de miel d’un apiculteur de la région Malouine, BeeZH API, dont les abeilles butinent la céréale utilisée dans la distillation.
Un Old Tom Gin plein de rondeur et de jolies saveurs qui lui ont valu d’être récompensé à la London Spirits Compétition. Prix de vente conseillé 40 euros.

La distillerie Tohi en Estonie propose un gin de marin, l’Admiral’s Reserve Navy embouteillé à 59,1%. Si le genièvre y est largement présent on aime aussi ses notes épicées assez complexes et une longue finale avec de belles notes de gingembre et de cannelle. Dans la collection The Avant Gardist de La Maison du Whisky. 43.50 euros.

Le nom Olafsson Gin a été donné en hommage au grand explorateur Islandais Eggert Olafsson, écrivain et naturaliste. Un gin élégant, de haute qualité, soyeux avec une fidélité aromatique dans laquelle on retrouve, sur une base de genièvre, les arômes de thym arctique, bouleau et lichen de montagne indigènes et des notes d’agrumes et d’épices. Vous pourrez déguster ce gin rond et frais, par petites gorgées pour retrouver toute sa palette aromatique, ou ajouter simplement une écorce de citron ou un trait d’agrume frais. 45 euros.

Collection de gins pour l'été

Il est également possible de partir sur le sans alcool avec Botaniets, créé par la jeune entreprise Niets, référence dans le sans alcool fondée début 2020 en Belgique par Alexandre Hauben, Ce gin 0.0% est distillé de manière authentique et mis en bouteille en Belgique. Sa version Ginger & Yuzu a même remporté l’Épicure D’or dans la catégorie « boissons non alcoolisées » durant la 9e édition des Épicures de l’Épicerie Fine qui a eu lieu au Pavillon Gabriel à Paris le 20 juin dernier.

Pour ceux qui sont nombreux à apprécier le gin la Distillerie de Camargue à Arles propose son Bigourdan (dont nous avons déjà parlé ici) en BIB de 3 litres. Au delà du fait que le coup au litre est moins élevé, le système Bag in Box est pratique et écologique, il n’empêche en rien de conserver et remplir de nouveau l’élégante bouteille achetée. 185 euros les 3 litres.

Notons enfin qu’Engine, le gin bio au design très « automobile », a mis son Brand ambassadeur Jeff Spinazzola au volant d’une Fiat 500 vintage à l’effigie de la marque pour pour parcourir le sud de la France. A chaque arrêt, il organisera une soirée dans le bar partenaire avec un DJ set et une carte de cocktails mis en avant, en partenaire avec l’établissement. (Voir le calendrier ci dessous). 

Collection de gins pour l'été
Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -