Vous êtes ici: Accueil // Cave // Les cidres IGP de Bretagne et les citrons IGP de Menton

Les cidres IGP de Bretagne et les citrons IGP de Menton

Les cidres IGP de Bretagne et les citrons IGP de Menton

Pour promouvoir la grande diversité des produits cidricoles bretons, la Maison Cidricole de Bretagne imagine des mariages qui font sens, en s’appuyant sur la richesse des terroirs français et leurs produits de qualités exceptionnels. Tout comme les cidres bretons possèdent une IGP, le Citron de Menton a obtenu la sienne en 2015. Les cidres bretons font twister le citron de Menton.

Forte d’un terroir étendu et d’un patrimoine rural ancestral, la Bretagne (Ille-et-Vilaine, Côtes-d’Armor, Finistère, Morbihan) s’honore de posséder plusieurs cidres de qualité. La couleur des cidres varie du jaune paille au brun acajou selon la composition variétale locale et le terroir. Ils se caractérisent par des arômes riches, charpentés et rustiques, aux notes fruitées et fleuries, présentant des fines petites bulles et une mousse légère.

Le cidre et le citron, une alliance aussi étonnante que savoureuse

Le Citron de Menton est le seul agrume français ayant obtenu le label d’excellence. Il est très parfumé et juteux, avec une acidité modérée et sans amertume, sa peau contient une forte teneur en huiles essentielles. Avec son micro climat qui le protège du gel, Menton possède un terroir qui convient à la culture du citron 100% naturelle.

En France, sa culture remonterait au XVe siècle mais c’est au XVIIIe siècle qu’elle connaît son apogée de la culture et du commerce. Les fruits sont toujours cueillis à la main traditionnellement au dernier moment pour une fraîcheur incomparable. Il ne subit aucun traitement chimique après récolte et n’est enrobé d’aucune cire. 

Très convoités par les grands chefs étoilés et les gourmets pour ses qualités gustatives et olfactives, ce fruit d’or comme on le surnomme est bien connu aussi pour ses vertus médicinales, source de vitamines C.

Une création unique signée du MOF Yvan Chevalier

Le MOF Yvan Chevalier, chocolatier pâtissier installé à Rennes, a imaginé pour l’occasion, une étonnante pâtisserie au Citron de Menton, pensée pour être accompagnée d’un cidre breton.

Mêlant les saveurs de la Bretagne à celles de la Provence, cette toute nouvelle pâtisserie, baptisée le Breizh-Menton, s’articule autour de deux ingrédients phares, un sarrasin bio d’Ille-et-Vilaine et le Citron de Menton.

Sur la base d’un crumble au sarrasin, la pâtisserie fait la part belle à toutes les textures du Citron de Menton : crémeux au citron pour la rondeur, marmelade de citron pour le fruité,  zestes de citron confits,  zestes de citron pour un soupçon de piquant et une gelée de citron qui amène une touche d’acidité.

Avis aux gourmands ! Cette gourmandise se marie très bien avec les cidres rosés et les cidres doux acidulés souvent très fruités aux notes d’agrumes. 

Quelques idées de mets-cidres

Les cidres extra-brut, brut et demi-sec sont généralement utilisés pour accompagner des plats salés. Quant au cidres doux ou demi-sec, c’est avec les plats sucrés ou neutres qu’il s’accordera le mieux.

Traditionnellement, on déguste du cidre avec des crêpes et des galettes à l’Epiphanie ou à la Chandeleur… mais il y a des accords mets-vin aussi délicieux. A l’apéritif, biscuits et cakes salés, verrines au fromage frais, un demi-sec ou brut équilibré. En entrée sur un foie gras, on choisira un demi-sec. 

En cette période estivale, une salade tomates-mozzarella, accompagnée d’un cidre breton demi-sec plutôt acidulé. Une viande rouge grillée avec un brut équilibré subtilement tannique. Un fromage à pâte pressée non-cuite (comté, cantal emmental) avec un extra brut ou un brut légèrement amertumé. Le mariage le plus réussi c’est avec un camembert au cœur crémeux, optez sans hésiter pour un demi-sec peu sucré ! Au final sur une tarte aux pommes caramélisée et beurre salé, un cidre doux. 

La bouteille de cidre se conserve debout dans une cave fraîche (8 à 12°)  de préférence debout à l’abri de la lumière. Consommez-le rapidement, il n’est pas utile de le faire vieillir. Après ouverture, il se garde une semaine maximum rebouché au réfrigérateur. 

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -