Vous êtes ici: Accueil // Ustensiles // Trois nouveaux Meilleurs Ouvriers de France Pâtissier Confiseur

Trois nouveaux Meilleurs Ouvriers de France Pâtissier Confiseur

MOF Pâtissiers 2015 ©Franck Kauff

La 25e édition du Concours des Meilleurs Ouvriers de France Pâtissier Confiseur 2015 a rendu son verdict.

Ils y avait pour ce millésime pas moins de 42 candidats en lice. Ils sont trois à rejoindre cette grande et belle famille de 125 MOF Pâtissiers depuis la création du concours en 1929.

Pour cela Philippe Segond, Président des 3 jurys (de travail, de dégustation et de présentation artistique), les 16 commissaires, plus de 80 professionnels de renom motivés par l’organisation de ce grand concours d’excellence, autour du Président Philippe Urracca, et sous la houlette de Michel Guérard, Président d’honneur ont du oeuvrer ensemble.

Les candidats auront enchaîné 30 heures de travail intense sur 4 jours, une grande finale qui a réuni plus de 1.200 personnes à l’Hôtel du Collectionneur Arc de Triomphe Paris le 4 mars dernier. Voici les trois heureux récompensés:

Julien Boutonnet, 34 ans, Chef Pâtissier à l’Ecole internationale de Pâtisserie Olivier Bajard à Perpignan. Originaire de Périgueux (24) il a commencé son apprentissage en Dordogne. Sa passion pour le travail artistique le conduira à participer à tous les concours imaginables, autour du sucre, du chocolat, de la pâtisserie.

En 2000, année décisive de son parcours, il arrivera en deuxième place de la finale du Meilleur Apprenti Pâtissier de France. Il intègre alors l’Ecole Nationale Supérieure de Pâtisserie (ENSP), puis, son BTN en poche, il peaufine son parcours auprès de mentors :
– 2 ans chez Pascal Caffet, MOF Pâtissier Champion du Monde des métiers du Dessert, basé à Troyes (Aube),
– 2 ans en Suisse au Four Seasons de Genève,
– Un retour à l’ENSP pour une expérience comme assistant de formation.

Depuis 2008, Chef Pâtissier à l’Ecole Internationale de Pâtisserie Olivier Bajard, MOF Pâtissier et Champion du monde des Métiers du Dessert. « Aujourd’hui, la reconnaissance exceptionnelle de mes pairs est un extraordinaire tremplin : tout commence maintenant… » a-t-il déclaré suite à sa récompense.

 

Christophe Renou, 32 ans, originaire d’Ange, Chef Pâtissier à l’Ecole du Grand Chocolat Valrhona a toujours  travaillé dur  pour réaliser son « rêve d’ado : devenir Chef Pâtissier et partager, transmettre ». Il fait ses premières armes dans le Maine et Loire, notamment chez Monsieur Bourdillat, le premier mentor qu’il tient à citer.

A 17 ans, en 2000, il arrive déjà en finale du concours de Meilleur Apprenti Pâtissier de France, aux côtés de… Julien Boutonnet ! 15 ans après, ces deux passionnés partagent à nouveau un bonheur qu’ils qualifient « d’incroyable ».

Entre temps, Christophe Renou ne cesse de se challenger… Dans un Relais Desserts réputé en Suisse, chez Mr Moutarlier. Il concourra d’ailleurs pour la Coupe du Monde de Pâtisserie, à Lyon, au sein de l’équipe suisse, coachée alors par… Christophe Michalak.
A 27 ans, il entre à l’Ecole du Grand Chocolat Valrhona à Viroflay (78) comme Pâtissier formateur. Deux ans plus tard, Christophe Renou y est Chef Pâtissier.

Consécration aujourd’hui, avec ce titre de MOF Pâtissier Confiseur 2015, sous le regard attendri de l’équipe Valrhona venue le soutenir il a déclaré vivre « Une énorme émotion ! Mes 1es pensées vont à ma famille, mon épouse, mes mentors, sans qui rien n’aurait été possible… » .

 

Jérôme Chaucesse, 43 ans, Chef Pâtissier au restaurant gastronomique Les Ambassadeurs, Hôtel de Crillon Paris a commencé son pré- apprentissage à Reims, sa ville de naissance. Il accompagne sa première fierté, le CAP Pâtissier, d’une mention Chocolat. Il va ensuite préparer son brevet de maîtrise au cours d’un « tour de France incroyable » :
– Chez Vincent Dallet, Relais Desserts à Epernay (Marne),
– Au Domaine Les Crayères à Reims,
– Chez Philippe Urracca (Président des MOF Pâtissiers Confiseurs),
– Chez Marc Meneau (1998/99),
– Chez Michel Guérard à Eugénie les Bains (1999/2004).
Confiseur promotion Michel Guérard… C’est une émotion suprême lorsque Michel Guérard le prend dans ses bras lui qui « A 15 ans, n’osait pas saluer les hommes aux vestes blanches à col bleu blanc rouge que (je) croisais ».

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -