Vous êtes ici: Accueil // Cave // Squadron 303, une belle histoire, une belle vodka

Squadron 303, une belle histoire, une belle vodka

Vodka Squadron 303

Réviser l’Histoire en buvant un verre. Voilà qui pourrait rendre le binge drinking de certains de nos jeunes (et moins jeunes) un peu moins crétin.

Mais le mieux reste encore de ne pas se laisser aller au lamentable binge drinking, mais au contraire de savourer un bon spiritueux, en se replongeant dans l’Histoire.

C’est ce que l’on vous propose de faire aujourd’hui grâce à la vodka Squadron 303 qui vient de se poser sur le marché français.

L’escadron 303 est en effet l’escadrille de la Royal Air Force britannique, composée d’anciens pilotes polonais, ayant enregistré le plus grand nombre de victoires aériennes aux commandes de leur Spitfire durant la Bataille d’Angleterre de la seconde guerre mondiale.

Ces pilotes avaient, selon la légende que l’on veut bien croire, l’habitude d’emporter au combat un flask de leur propre vodka, distillée dans des alambics confectionnés autour de leur base, comme un porte-bonheur au goût de leur pays à savourer une fois de retour, sain et sauf, à la base un bon Shot of Glory.

C’est ce qui a donné l’idée à Franck Botbol et Hugues Cholez, un passionné d’aviation et un de vodka, de créer une nouvelle marque de vodka premium avec une belle histoire autour.

Et pour s’y référer au plus près, c’est bien entendu en Angleterre, dans le Cambridgeshire, que les deux entrepreneurs sont allés faire distiller leur spiritueux par un certain John Walters, fin connaisseur du Squadron 303 et bien sûr as de la distillation.

C’est ainsi que sont sortis de l’alambic spécialement créé pour l’occasion, dans la distillerie située à quelques kilomètres seulement de la RAF de Duxford, les premiers litres d’une vodka de pommes de terre (variété King Edward of course !) artisanalement très lentement distillés, en une seule fois, et non filtrés !

Le jus titrant à plus de 96° d’alcool pur est alors soumis à une très longue réduction à l’eau, en 5 étapes, pour atteindre les 40° et garder ainsi toutes les qualités aromatiques de la vodka.

Celle-ci est ensuite oxygénée puis laissée au repos plusieurs jours avant l’embouteillage.

Un procédé de fabrication qui nous permet aujourd’hui de déguster une vodka extrêmement suave, bien aromatique et très délicate, même à température ambiante (nous avons testé et plus qu’approuvé !).

On l’appréciera donc pure en accompagnement de bonnes bouchées (sur des fromages comme une vieille mimolette, un beau comté, du saumon bien sûr, mais aussi de la viande…) ou en cocktail.

Aujourd’hui la Squadron 303 est proposée dans une bouteille reprenant le look du flask des pilotes. Désignée par Baptiste Macé elle porte la mention «Originally distilled in England by Polish heroes» gravée des son socle. Si avec ça et la devise de son blason, « Optima in Historiae » (« Tirer le meilleur de l’Histoire » pour les non latinistes), on n’a pas la curiosité d’en apprendre un peu plus sur la Seconde Guerre Mondiale…

Distribuée par Dugas elle est référencée chez des cavistes premium (autour de 55 euros les 70cl) et déjà adoptée par de bons bartenders. Au rangs desquels à Paris on trouve par exemple le Park Hyatt, le Tiger et très prochainement l’Hôtel Costes, le Night Flight de l’hôtel Bachaumont…

Enfin, parce qu’il y a aussi la petite d’histoire, sachez que certains pilotes de la RAF avaient un rituel plutôt rock’n roll.

Avant chaque mission importante, ils installaient un réservoir supplémentaire sous la carlingue d’un Spitfire de l’escadrille rempli de leur distillat maison…

Le Spitfire qui atteignait les 10.000 pieds permettait de côtoyer des températures proche des -40°, idéal pour rafraichir le spiritueux…

Et la légende dit que le Spitfire équipé du réservoir supplémentaire revenait toujours sain et sauf à la base au point de devenir une sorte de porte-bonheur de l’escadrille.

Il n’en fallait pas moins, 75 ans après le dernier vol, pour que les  fondateurs de la marque souhaitent reproduire le rituel. Le 26 mai 2016, un Spitfire escorté par 4 Tiger Moths a donc pris les airs au départ de la base de Duxford avec un réservoir supplémentaire transportant les 50 premiers litres de vodka Squadron 303.

A la fin du vol, le premier Shot of Glory depuis la fin de la guerre fût célébré. Pour perpétuer cette tradition une édition limitée de 50 litres de la vodka Squadron 303 sera produite et baptisée la cuvée ‘Back in the Sky’ et proposée dans un sympathique coffret (photo).

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

1 commentaire to " Squadron 303, une belle histoire, une belle vodka "

  1. […] “ Squadron 303, du nom de l'escadrille polonaise de la RAF est une belle histoire, et aujourd'hui une belle vodka franco-britannique”  […]

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -