Vous êtes ici: Accueil // Sortir // Maison Aleph, mariage réussi de la pâtisserie du Levant et du savoir faire français

Maison Aleph, mariage réussi de la pâtisserie du Levant et du savoir faire français

La Maison Aleph

A Paris, remontez de l’Hôtel de Ville dans la rue des Archives, prenez à droite rue de la Verrerie et au 20 une petite devanture bleue aura en vitrine de très jolies et appétissantes pâtisseries.

Vous serez à la Maison Aleph, imaginée par Myriam Sabet, parisienne originaire de la ville syrienne d’Alep et qui a confié sa réalisation architecturale et sa décoration à Eloise Bosredon.

Ici les produits et saveurs traditionnels du Levant, véritables souvenirs d’enfance, sont travaillés avec le savoir-faire de la pâtisserie française moderne, dans une réinterprétation plus que réussie.

Myriam Sabet a vécu 10 ans à Alep, période bercée par les recettes de sa mère où se mêlent avec bonheur les saveurs du jasmin, du halva, de la rose de Damas ou bien encore la fraicheur des citronnades maison.

Après avoir suivi ses parents Myriam se pose à Paris pour travailler dans la finance de marché. Consciente qu’elle ne retrouve pas dans la capitale française les saveurs de son enfance, elle choisit de changer de vie pour retrouver ces émotions et partager ce patrimoine gustatif unique.

Elle se lance alors dans un CAP pâtisserie à Paris, puis retrouve à Montréal un Maître syrien qui lui permettra, après 2 ans de recherche sur les saveurs, d’obtenir les recettes qui lui conviennent.

Alors, bien entendu, aujourd’hui dans la Maison Aleph, on travaille la vraie rose de Damas, le cédrat, la bigarade, les pistaches d’Iran, les citrons d’Amalfi… mais avec du beurre AOP Charentes-Poitou clarifié et de la crème de Normandie !

Résultat, ici le Nid, le fameux kadaïf (cheveux d’ange traditionnels du Levant) est moulé et doré au beurre clarifié, puis décliné en version Pâtissière (garni d’un crémeux ou d’un confit de fruit, surmontée d’une crème montée) ou en version Voyage (garni d’une pâte de fruits secs, de confit, de café ou chocolat).

On profite alors d’un superbe croustillant et d’une crème délicieusement légère pour une bouchée des plus aériennes. La recette citron/cardamome nous a transportés !

On retrouve le même croustillant dans les 1001 feuilles, sur une base de baklawa, où le feuilletage en pâte filo doré au beurre clarifié abrite une crème de fruits secs parfumée.

Parmi les parfums proposés le Sésame blond & halva (on a craqué !), le Cacahuète & arak, le Noisette du Piémont & citron, le Noix du Périgord & cannelle, le Amandes de Valence & griottes et enfin le Pistache d’Iran & fleur d’oranger.

Si vous êtes amateur de chocolat, laissez vous tenter par une Barre. Celle-ci se compose de kadaïf aux amandes, graines de tournesol et fruits secs pour sa base, délicatement trempées dans du chocolat.
Avec le noir pur origine elle s’agrémente de pistaches d’Iran et de bigarade confite. Pour ceux qui préfèrent le chocolat au lait, la barre se décline aux noisettes du Piémont, abricot moelleux et cédrat confit.

La Maison Aleph propose également des boissons maison, avec par exemple l’eau de Rose de Damas (superbe !), une citronnade aux citrons d’Amalfi et très prochainement un thé vert à la menthe glacé.

Pour l’été ne manquez pas non plus sa glace à l’italienne maison, en deux saveurs à assembler (ce que l’on a choisi et c’est bien bon !) ou à déguster séparément : yaourt et rose de Damas.

Si nous avons réussi, vous devez avoir hâte de découvrir ces délicieuses recettes. Pour cela il va falloir patienter jusqu’a demain, ouverture officielle de la boutique.

Pour suivre l’actualité de la Maison Aleph, rendez-vous sur sa Page Facebook.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • FriendFeed
  • MySpace
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

1 commentaire to " Maison Aleph, mariage réussi de la pâtisserie du Levant et du savoir faire français "

  1. Encore une pâtisserie à visiter et surtout à dévorer ! J’adore les histoires de reconversion professionnelle. Je trouve ça très courageux qu’une personne plaque tout pour suivre ça passion, se former et apprendre. En plus très souvent ce sont des personnes qui amènent quelque chose de plus au métier. J’ai l’impression que c’est le cas ici et que ses pâtisseries ne sont pas tout à fait comme les autres ! Merci pour le bon plan 😉

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -