Vous êtes ici: Accueil // Cave // Des spiritueux Made in France à offrir ou se faire offrir

Des spiritueux Made in France à offrir ou se faire offrir

Cognac Philbert Oloroso Finished

Les Fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille et de se faire des cadeaux.

Pour vous aider dans vos choix, nous vous proposons ici une sélection de spiritueux Made in France que nous avons pu déguster et apprécier en septembre dernier, lors du désormais incontournable salon France Quintessence.

Des vodkas rondes et chics

Pour débuter parlons d’un spiritueux qui, à la base n’a absolument rien d’hexagonal, mais qui voit aujourd’hui naitre de nouvelles marques et produits sortis des alambics français: la vodka.

La Sauvelle est par exemple produite à Cognac (bientôt à Bordeaux dans une nouvelle distillerie) et connais un franc succès auprès des bartenders Outre-Manche. Dans son élégant flacon noir se trouve une vodka ronde, douce aux notes de vanille et d’amande. Environ 30 euros.

EOR (Distillerie du Golfe) quant à elle met le terroir en avant, cette vodka bretonne est réalisée à base de blé, de salicorne et de sarrasin. Des notes marines indiscutables et des petites touches de noisettes. Environ 38 euros.

On ne peut plus française puisque réalisée à Paris sur une base d’alcool neutre de vin, la Flavoured Vodka India de la Distillerie de Paris se distingue par ses notes d’agrumes, de Combawa et ses légères touche épicées ainsi que de genièvre. Environ 45 euros.

Chez les Champenois de Veuve Capet on a innové avec une édition limitée de leur vodka à base de chardonnay, cette fois vieillie dans un fût de chêne ayant élevé des eaux-de-vie pendant plus de vingt ans. La bouche est ronde, fruitée, de petites notes d’agrumes et d’épices.

Enfin, si vous voulez la jouer chic et luxe, chez Guillotine qui avait déjà expérimenté le vieillissement en fût, cette fois on a osé ajouter 20 gr de caviar Ossetra Tsar Impérial de Petrossian par litre de vodka issue de chardonnay, pinot noir et pinot meunier. Une bouche bien ronde, des notes iodées et citronnées. Environ 190 euros.

Esprits de Normandie

La Normandie est une terre de distillateurs également, les bouilleurs de cru sillonnent toujours la campagne pour produire du Calvados, mais pas que. Par exemple les jeunes de 30 & 40 présentaient leur Double-jus, est un apéritif fruit de l’assemblage de Calvados et de moût de pommes phénoliques et riches en tanins. C’est gourmand, épicé, original ! Autre assemblage, leur Eau de Vie de cidre de Normandie, réalisé avec un distillat issue d’alambic à colonne dans la Manche et un distillat d’alambic à repasse du Pays d’Auge. Pour un bel équilibre entre le fruit, la rondeur et la fraicheur.

On a aussi bien apprécié l’audace de finir la maturation du calvados en fût de bourbon. Première références de la gamme Le calvados Coquerel 4 ans Finished Bourbon Barrels est le premier de la gamme « Les Inédits » de la Maison Coquerel. Assemblage de calvados vieillis quatre à sept ans en fûts de chêne français, puis affinés pendant 14 mois en fûts de bourbon. C’est rond, des notes de tarte matin, des touches épicées. Finalement c’est parfaitement normand ! Environ 35 euros.

Dans le Calvados on produit également du… Gin. Et c’est un des meilleurs producteur de Calvados qui nous propose cette année une édition limitée aux aux notes de framboise et de cassis. Il s’agit du Gin Carmina de Christian Drouin, un très beau spiritueux une fois de plus, à savourer en pur ou en gin tonic, rondelle de citron et framboise en garniture. Environ 38 euros.

Cognac & Armagnac

Bien entendu on ne saurait oublier le fabuleux Cognac bien qu’aujourd’hui il ne se vende quasiment qu’à l’étranger (plus de 90% !). Alors nous avons cherchez des originalités, comme ce Cognac Philbert Rare Cask Finish Sherry Oloroso. Comme son nom l’indique il s’est offert un second vieillissement en fût de Xérès afin d’y gagner quelque complexité avec des notes de noix grillée, d’amande et de fruits rouges. Environ 50 euros.

Chez Grosperrin nous avons eu un vrai coup de coeur pour le Borderies n°64 1964, un Cognac exceptionnel titrant 52,1%, plein de fraicheur, alliant puissance et élégance pour une finale interminable. Environ 250 euros.

Enfin, pour beaucoup de gourmandise, de la douceur et un moment de dégustation régressif pourquoi ne pas succomber à By Braastad, une crème liqueur, assemblage de cognac, de crème fraîche, de chocolat et caramel ? Sans compter que cela ne manque ni de finesse ni de complexité. Environ 15 euros.

Autre chef d’oeuvre de la gastronomie française, trop souvent oublié, l’Armagnac est un très beau spiritueux à l’aromatique riche, complexe et délicate.

On a eu un faible pour le Dartigalongue VSOP plein de rondeur et suavité en bouche. Idéal pour prouver que l’Armagnac est aussi un produit moderne, qui a largement sa place dans les cartes de cocktails. Environ 45 euros.
Si vous souhaitez allez plus loin, la maison de Nogaro (Gers) propose un superbe flacon dans son coffret, le Dartigalongue Cuvée Louis-Philippe 180e anniversaire. Un assemblage de cinq millésimes sélectionnés pour leur qualité mais aussi pour leur complémentarité. L’épicé1983, le fruité 1986, le vanillé 1992, le floral 1994 et le tannique 1979 qui tient l’ensemble et apporte ses belles notes de rancio. Environ 230 euros.

Liqueur & Co

Enfin la France est une terre de liqueurs et les maisons liquoristes, parfois centenaires ne manquent pas d’esprit novateurs et de petits nouveaux sont tout aussi brillants que créatifs. Ainsi nous avons eu un faible pour le Gladiator Crixus Liqueur De Gingembre de la Maison Ferroni. Un superbe assemblage de gingembre frais, d’agrumes, de vanille et une touche de fève de tonka. Frais, complexe, idéal pour les cocktails ou être dégusté pur avec un peu de glace. Environ 30 euros.

Pour l’été prochain, ayez une Folle Envie, un apéritif Bio aux infusions naturelles de citron et de cardamome. Une création élégante, pleine de fraicheur, peu alcoolisée (11,2%) à savourer sur glace ou en « Folle Envie & Tonic ». Environ 19,90 euros.

Pour finir, et puisque nous aimons les jeunes créateurs qui n’oublient pas les traditions sur lesquelles ils se basent pour créer, laissez vous charmer, comme nous, par le Pineau Bourgoin . Réalisé par mutage de moût de raisin Ugni blanc et de Cognac de crus fins bois, il se distingue par sa fraicheur, ses notes fruitées mais pas trop sucrée. A boire frais. Environ 35 euros.

Coffret 180e anniversaire Armagnac Dartigalongue

Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie complète

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -