Vous êtes ici: Accueil // Cave // Blue Swift, « Spirit Drink » à la conquête de l’Hexagone

Blue Swift, « Spirit Drink » à la conquête de l’Hexagone

La Maison Martell lance  en France son Martell Blue Swift, le tout premier spiritueux élaboré à partir d’un cognac VSOP et fini en fût de bourbon du Kentucky. Une jolie recette qui s’apprécie particulièrement en cocktails.

Le Cognac est régi par les règles édictées par le BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac) qui ont pour but de préserver le savoir faire et l’exclusivité des terroirs du grand spiritueux charentais.

Le Cahier des charges de l’Appellation « Cognac » ou « Eau-de-vie de Cognac » ou « Eau-de-vie des Charentes » demande notamment un vieillissement en fûts de chêne français qui n’aurait pas contenu autre chose qu’un vin ou une eau de vie de raisin. 

Pour cela Martell n’a pu utiliser l’appellation Cognac pour son Blue Swift, un « Spirit Drink » pourtant composé à 100% d’un Cognac VSOP, mais ayant connu un « finish », d’une durée variable, en fûts de bourbon du Kentucky !

Peu importe, le « martinet bleu », traduction de l’anglais Blue Swift, a d’abord fait ses armes dès 2016 sur le marché US où il connait un réel succès et arrive aujourd’hui dans l’Hexagone pour le plus grand bonheur des consommateurs mais aussi des bartenders.

Christophe Valtaud, jeune Maitre de Chai de la maison charentaise a su trouver l’équilibre dans ce finish, entre la délicatesse, la complexité du Cognac tel que Martell le maitrise depuis 1715 et cette folie ronde et gourmande, avec des notes de poire au sirop, de vanille, de noix de coco et de chêne toasté qui font ce qu’est un Bourbon.

Alors si on peut le déguster pur, on the rocks pour la jouer Oncle Sam, on l’appréciera bien entendu en cocktail comme dans ce savoureux Peach Don’t Kill my Vibe que nous avons pu savourer lors de la soirée de lancement à Paris. Une belle recette qui associe Martell Blue Swift, Rinquinquin, jus de citron frais, sirop de pêche, mousse de romarin. 

Blue Swift sera disponible dans le réseau des cavistes et bien entendu distribué pour les CHR.

Si les ventes de Cognac en France ne représentent qu’à peine plus de 1% du marché mondial, Martell mise sur son nouveau spiritueux pour trouver de nouveaux consommateurs. Christophe Valtaud tient d’ailleurs à préciser à ce propose qu’aux USA « 50% des acheteurs de Blue Swift n’étaient pas consommateurs de cognac auparavant ».

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -