Vous êtes ici: Accueil // Epicerie // Lactel lance sa gamme « Bio et Engagé » dans un contexte tendu pour Lactalis

Lactel lance sa gamme « Bio et Engagé » dans un contexte tendu pour Lactalis

La marque de lait Lactel s’est engagée dans le développement de sa filière de lait biologique il y a 25 ans. Face aux exigences des français vis-à-vis des marques quant à leurs engagements éthiques et durables elle lance, avec des éleveurs bio partenaires, la gamme « Bio et Engagé » fondée sur 5 engagements forts.

Pour proposer un lait Bio de qualité à destination de sa gamme « Bio et Engagé », il est impératif en amont d’offrir une alimentation bio de qualité, principalement issue de la ferme, issue de cultures sans pesticides de synthèse et garantie sans OGM (< 0,9 %)

Ainsi d’ici fin 2021, les éleveurs partenaires de Lactel s’engagent tous à donner accès aux pâturages à leurs vaches au minimum 180 jours par an et à avoir au minimum 75 % d’herbe sur l’ensemble de la surface fourragère de leur ferme.

Lactel affirme également prêter une attention toute particulière au respect des animaux. Pour ce faire, les éleveurs partenaires « Bio et Engagé » continuent à approfondir leurs connaissances du bien-être animal grâce à des formations. 

Comme par exemple apprendre reconnaître et identifier précisément les besoins des animaux, comme la soif, la lumière… Mais aussi apprendre des techniques de médecines complémentaires comme l’homéopathie dans des démarches de prévention.

Aujourd’hui 164 éleveurs ont déjà suivi des formations dès la première année du lancement et l’objectif est qu’au moins 100 nouveaux éleveurs les imitent chaque année.

Au delà de l’alimentation et de l’attention qu’on leur apporte, les vaches ont aussi besoin d’évoluer dans le meilleur environnement possible. C’est donc pour cela que Lactel invite les éleveurs partenaires « Bio et Engagé » à planter des haies autour des champs qui en sont dépourvus et améliorer ainsi le bien-être des vaches.

Les haies les protègent en effet des vents froids durant l’hiver et leur fournissent une source d’ombrage en été. Elles sont également un formidable refuge pour les animaux et insectes qui vivent aux abords des prés (hérissons, abeilles, oiseaux…) qui participent au maintient d’un bon écosystème évitant la propagation des maladies et autres nuisibles.

Le lait  de la gamme « Bio et Engagé » est vendu en bouteille et Lactel s’engage à réduire son impact de sa bouteille sur l’environnement. Ce avec une bouteille en plastique 100 % recyclable (à jeter dans la poubelle jaune).

De même les films de regroupement des bouteilles «Bio et Engagé» sont fabriqués avec 20 % de plastique recyclé, depuis 2016. La marque travaille déjà pour atteindre un nouvel objectif : au moins 50 % de plastique recyclé dès fin 2021.

Avec sa démarche « Bio et Engagé », Lactel s’engage également à contribuer à une meilleure rémunération des éleveurs partenaires. Lactel rapporte garantir une rémunération supérieure à la moyenne française, en 2019, le prix du Lait bio Lactel payé aux producteurs était de 487,10 €/1000 L vs 475,6 €/1000 L pour la moyenne annuelle France (source France Agrimer).

Pour retrouver avec précision tous les engagements de la marque concernant sa gamme  « Bio et Engagé », chaque bouteille affiche un QR code. En le scannant avec leur smartphone les consommateurs peuvent accéder à des témoignages vidéo d’éleveurs de 15 à 20 secondes.

La gamme Lactel « Bio et Engagé » compte 3 références et 8 formats pour s’adapter aux besoins des consommateurs. Lait demi-écrémé Lactel « Bio et Engagé » en bouteille (25 cl, 50 cl, 1 L) ou en brique (1 L). Prix moyen constaté pour la bouteille 1 L : 1,22 euro. Lait écrémé Lactel « Bio et Engagé » en bouteille de 50 cl ou 1 L. Prix moyen constaté pour la bouteille 1 L : 1,30 euro. Lait entier Lactel « Bio et Engagé » en bouteille de 50 cl ou 1 L. Prix moyen constaté pour la bouteille 1 L : 1,47 euro.

Nous concluront cet article en soulignant que certains lancements ne tombent pas forcément au bon moment…

En effet il aurait été incomplet de relater ici les efforts louables mis en place par la marque sans évoquer l’agitation récente autour de Lactalis, le groupe laitier français, propriétaire de Lactel depuis 1984.

En effet selon Disclose (média d’investigation à but non lucratif entièrement financé par le don) grâce des des manoeuvres financières Lactalis aurait privé le fisc français de plus de 220 millions d’euros entre 2013 et 2018 et fait évader plusieurs milliards d’euros vers une société écran au Luxembourg.
Pour être complets nous nous devions d’évoquer ces informations et invitons nos lecteurs à retrouver ici l’enquête menée par Disclose pour l’émission de France 2, Envoyé Spécial.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -