Vous êtes ici: Accueil // Cave // La Maison Delamain sort sa Pléiade

La Maison Delamain sort sa Pléiade

Le Cognac est un superbe spiritueux, fin, complexe, qui s’exprime selon le terroir où il est produit. La Maison Delamain nous en offre le plus bel exemple avec une collection de Cognacs d’exceptions en éditions limitées: La Pléiade, notre bouteille du WE. 

Avec sa nouvelle collection la Maison Delamain a choisi de mettre à l’honneur quelques une des merveilles qui sont bien à l’abri dans ses chais historiques.

Ils sont issus d’une seule récolte ou d’un seul vignoble, d’un fût unique et donc proposés sans assemblage, sans aucun ajout de sucre ou de caramel bien sûr.

Ils ont été ici regroupés selon leur âge en trois catégories distinctes et identifiables. 

La collection Révélation compte de très vieux Cognacs vieillis en vieux fût de chêne français. 
Le premier est un cognac issu du vignoble de Malaville à Bellevigne, au cœur de la Grande Champagne, exploité par Delamain. Une édition limitée de 460 flacons où les notes épicées du poivre frais et les notes de rancio apporte en complexité à un cognac titrant 45%, fruité, élégant et d’une belle douceur en bouche.

La collection Plénitude accueille des Cognacs Hors d’Âge qui se distinguent par leur intensité et leur élégance, ils expriment leur pleine puissance.
Le premier est une série limitée à 380 bouteilles du millésime 1980. Une date qui marque le début de l’histoire de Dominique Touteau avec la Maison Delamain, son Maitre de Chai. Le spiritueux a vieilli d ans un fût unique scellé à la cire, à l’abri dans le chais historique. Malgré l’âge ce cognac embouteillé à 42% a gardé une incroyable fraîcheur. Il offre une bouche complexe sur des notes épicées et une finale d’une très belle longueur sur des notes de noix et un élégant rancio.

Enfin la collection Apogée accueille des Cognacs ancestraux. Des cognacs exceptionnels , arrivés au terme de leur voyage, ils ont atteint l’âge d’or, l’apogée de leur vieillissement.
Le premier est une édition limitée à 42 flacons du millésime 1965. Resté dans son fût sans bouger, il a été transféré en 2015 dans une dame-jeanne de 30 litres. Aujourd’hui, embouteillé à 44%, il s’agit d’un cognac d’une très grande complexité, avec des notes de fruits secs et gourmands, de la pâte de coing, des abricots secs et une finale très longue avec une élégante présence de noix.

Nous avons eu la chance de pouvoir déguster ces pépites de la gastronomie cognaçaise en compagnie de celui qui les a sélectionnées, Dominique Touteau.

Notons que chaque cognac de la gamme propose sur son étiquette nombre d’informations ainsi que les notes de dégustation. Sans oublier un QR code  permettant l’accès à une vidéo pour une expérience immersive, une dégustation éclairée par Dominique Touteau lui même.

Les prix des séries d’une collection pourront varier en fonction de l’âge, de la rareté et de l’histoire de chacun des cognacs. Delamain a toutefois anticipé des fourchettes de prix associées à chaque collection : Révélation de 160 à 350 euros, Plénitude de 350 à 600 euros et Apogée à partir de 600 euros.

De quoi (s)offrir de très beaux cadeaux pour le fêtes…

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -