Vous êtes ici: Accueil // Epicerie, Sortir // La Provence, terre d’apiculture

La Provence, terre d’apiculture

La Provence, terre d'apiculture

En cette journée mondiale des abeilles rappelons à quel point cet insecte qui nous offre de formidables miels est également essentiel sur notre planète. Et bien entendu l’urgence qu’il y a à le protéger aujourd’hui. Ce que font notamment les apiculteurs en Provence, une des régions françaises qui compte le plus de ruches, en pratiquant leur métier.

Les apiculteurs, mais aussi les scientifiques, nous ont rappelé ces derniers temps le rôle que jouaient les abeilles sur notre merveilleuse Terre.

En effet ce petit insecte, tout rond et poilu, est un des acteurs majeurs dans le maintien de la biodiversité végétale. Par son action pollinisatrice l’abeille assure en effet la reproduction, et donc la survie, de plus de près de 80% des plantes à fleurs !

La pollinisation est un échange de bons procédés entre la fleur et l’abeille : la fleur offre à l’abeille son pollen et son nectar en l’attirant par ses couleurs vives ou son odeur. L’abeille par son passage sur la fleur et son butinage de fleur en fleur assure la pollinisation des espèces visitées. 

Ce n’est pas pour rien que de plus en plus d’agriculteurs soucieux de produire en respectant l’environnement louent des ruches aux apiculteurs pour les placer sur leurs parcelles agricoles. 

Agriculture et apiculture, activités agricoles dépendantes l’une de l’autre,  doivent travailler de concert pour assurer une production de qualité dans le respect du rôle pollinisateur de l’abeille. Dans les champs cultivés, comme dans les espaces naturels, les abeilles et les insectes pollinisateurs sont essentiels pour le maintien de la biodiversité. 

Si les abeilles n’ont pas besoin des hommes pour produire le miel, elles peuvent être protégées par les apiculteurs dont le métier, au delà de récolte du miel, est de veiller sur leur bonne santé et par là même du développement du cheptel. Ce notamment en protégeant et en positionnant les ruches à proximité des plantes mellifères, ce en fonction des périodes de floraison.

C’est notamment le cas en Provence-Alpes-Côte d’Azur, région française parmi celles qui comptent le plus grand nombre d’apiculteurs de métier en France. Pour parler chiffres on y trouve pas moins de 163 000 ruches, exploitées par 3 600 apiculteurs. Près de 300 d’entre eux possèdent plus de 200 ruches, 300 en ont entre 50 et 200 ruches et enfin 3 000 apiculteurs dits « de loisirs » ont moins de 50 ruches.
C’est ainsi que 2 500 tonnes de miel sont produites par an en Provence, soit 8 % de la production nationale en année normale. 

L’apiculture provençale s’appuie sur une filière dynamique et structurée autour de trois acteurs majeurs : l’Association pour le Développement de l’Apiculture Provençale (ADAPI), structure de développement technique et économique de la région; le Syndicat des miels de Provence et des Alpes du Sud qui assure la gestion de la démarche qualité IGP/label rouge miel de Provence (il y a une Indication Géographique Protégée Miel de Provence et deux Labels Rouges aujourd’hui) et la Coopérative Provence Miel qui garantit une commercialisation éthique et raisonnée. La principale production de miel de Provence est le miel de lavande qui représente en année normale plus de la moitié de la production totale.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -