Vous êtes ici: Accueil // Sortir // Réouverture pour les cafés et restaurants, l’Ile de France en souffrance ?

Réouverture pour les cafés et restaurants, l’Ile de France en souffrance ?

Réouverture des bars et restaurants ©Drew Beamer

A l’heure d’une nouvelle étape de réouverture pour les cafés et restaurants (en intérieur avec jauge et à 100% en extérieur) la CCI Paris Ile-de-France a pris le pouls de ces acteurs de l’économie francilienne. De son côté le distributeur France Boissons a réalisé un sondage avec l’IFOP au niveau national  concernant la réouverture des terrasses. Voici les principaux enseignements de ces deux études.

Selon l’étude de la CCI Paris Ile-de-France 52% des cafés et restaurants franciliens sont restés ouverts avec une activité réduite (click and collect, livraison…) au cours du 3ème confinement.

Parmi les dispositifs déployés en urgence pour maintenir autant que possible un chiffre d’affaires, 46% des établissements ont continué le « click and collect » après la réouverture (+29 points par rapport à la période avant la crise sanitaire), 36% ont mis en place un système de commande en ligne et de livraison qu’ils gèrent eux-mêmes (+17 points par rapport à la période avant la crise) et 30% passent par une plateforme pour leurs commandes et livraisons.

Or plus de la moitié des établissements ne sont pas satisfaits des résultats de cette activité qui ne leur a pas permis de maintenir leur clientèle habituelle. 

Au total, 87% des établissements ont perdu au moins 50% de leur chiffre d’affaires pendant cette période. 

Depuis le début de la crise sanitaire, la généralisation du télétravail pour un grand nombre de salariés a eu un impact jugé négatif ou très négatif pour 95% des établissements situés dans des quartiers d’affaires et pour 70% des établissements hors quartiers de bureaux. 

Dès le 19 mai, 65% des établissements ont rouvert. Les autres ne disposaient pas d’une terrasse ou estimaient qu’une ouverture en terrasse seulement ne serait pas rentable. Mais 69% des établissements ayant rouvert jugent leur chiffre d’affaires peu ou pas satisfaisant, la quasi-totalité ayant retrouvé moins de la moitié de leur fréquentation d’avant la pandémie. 

Concernant l’avenir, les chefs d’établissement interrogés sont partagés quant aux perspectives de reprise (dont 13% très pessimistes) à cause du manque de visibilité sur la fin de la pandémie, d’une saison estivale qui s’annonce difficile en raison de l’absence totale ou partielle des touristes et du maintien du télétravail et d’un fort endettement. 48% des répondants se disent malgré tout optimistes, comptant sur le retour des Franciliens longtemps privés de moments de convivialité offerts par les cafés et restaurants de leur région. 

Vers une vraie embellie en région ?

Alors que 65% des Français (selon un récent sondage de l’IFOP pour Heineken France, maison mère de France Boissons) indiquaient vouloir se rendre en terrasses dès leur réouverture, les observations de France Boissons sur le terrain confirment l’engouement des consommateurs, malgré une météo mitigée ces dernières semaines. 

Les Français ont ainsi démontré qu’ils avaient à cœur de réinvestir ces lieux de convivialité et d’être solidaires envers le secteur : 

En 2 semaines d’activité et avec seulement les terrasses ouvertes, 63% des clients CHR (cafés-hôtels-restaurants) de France Boissons ont passé commande, ce qui a permis au distributeur leader en France de retrouver 67% de ses volumes (vs. même période en mai 2019).

Dans la région Sud-Est, 69% des Français vivant dans cette région avaient indiqué qu’ils se réjouissaient à l’idée de se rendre en terrasse (et près de ¾ d’entre eux prévoyaient de s’y installer dès le Jour-J, le 19 mai). 

Et ils ont répondu présents ! Grâce à une météo très clémente dans ces régions et une plus forte présence de terrasses, ce sont 70% des établissements, clients de France Boisons, qui ont passé commande depuis la réouverture du 19 mai.

Sur cette période de 2 semaines, la bière (pression & bouteilles) a représenté 48% des ventes valeur réalisées par France Boissons dans les établissements CHR sur le mois de mai 2021 (vs. 13% pour les BRSA et 13% pour la catégorie vin).

Ces chiffres très encourageants pour toute la filière soulignent les belles perspectives pour la saison estivale et confirment l’attachement des consommateurs pour les bars, bistrots, cafés et restaurants, partout en France.  

Des résultats d’enquête qui laissent à penser que les régions de villégiatures devraient connaître une belle activité durant les mois à venir, puisque’ils sont ceux des grandes vacances.

A l’inverse, l’ile de France, sans doute en partie désertée à cette période et « victime » d’une certaine pérennisation du télétravail risque de connaître un avenir moins souriant.

Partagez l'info !
  • Print
  • email
  • Digg
  • Tumblr
  • Ping.fm
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Tags: , , , ,

Commentez

Copyright © 2010 Cuisine & des Tendances. Tous droits réservés. Google+
Design par Theme Junkie. Propulsé par WordPress.

- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération -